3 navires en construction bientôt aux couleurs du Bénin

Trois navires en construction sont autorisés à battre pavillon béninois. Voici les caractéristiques des navires et le cadre du projet.

Dans le cadre du Projet de Pipeline d’exportation Bénin-Niger, l’Etat béninois a accordé une dérogation à la société WAPCO Bénin SA pour la béninisation de trois (03) navires en construction. L’acte de béninisation sera délivré par l’Autorité maritime après l’accomplissement des formalités requises par les textes en vigueur, a indiqué le décret N°2023-009 du 18 janvier portant béninisation consulté par 24 heures.

Les trois navires sont destinés à « fournir dans les eaux territoriales béninoises des services » à la société WAPCO Bénin SA dans le cadre du projet.

Le 1er navire est un remorqueur de terminaux pétroliers de 50M 5000BHP ASD Longueur hors-tout : 49,8M largeur hors membres : 13,6M : jauge brute : (+/-) 1160 ; moteurs principaux : 2X1920Kw.

Le 2è bâtiment est un remorqueur de terminaux pétroliers de 36M 5000BHP ASD. Les autres caractéristiques sont : Longueur hors tout : 36,0M ; largeur hors membres : 12, 6M ; jauge brute : (+/-) 630 ; moteurs principaux : 2X1920Kw.

Le 3è navire est un bateau de service polyvalent de 20M 1000BHP FPP Longueur hors tout : 21,1M ; largeur hors membre : 6,8M : jauge brute : (+/-) 130 ; moteurs principaux : 2X368Kw (2X500BHP).

Selon les conditions d’exploitation, « le navire est affecté exclusivement aux opérations dans les eaux maritimes béninoises au profit du Projet ».

« Tout déplacement hors des eaux béninoises pour des besoins de maintenance ou autres opérations similaires est notifié à l’autorité maritime, toute modification des caractéristiques des navires est préalablement notifiée à l’autorité maritime », stipule l’article 4 du décret.

La société WAPCO Bénin SA est tenu également de former ses personnels de nationalité béninoise aux opérations et fonctionnement des navires et de faire un rapport semestriel à l’autorité maritime.

D’une longueur totale de 1980 km dont 675 km en territoire béninois, le Projet de Pipeline d’exportation Bénin-Niger vise la construction d’un système de transport par canalisation pour acheminer le pétrole brut produit au Niger vers le marché international. Le pipeline en construction traversera au Bénin dix-sept (17) communes et cent cinquante-deux (152) villes et villages dans les départements de l’Ouémé, du Plateau, des Collines du Borgou et de l’Alibori.
Marc MENSAH

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire