3e Édition Du ‘’FestIFIS-Nikki’’: Une avalanche d’activités couronne les manifestations

Le Festival International des Films Identitaires et Solidaires ‘’FestIFIS-Nikki’’ constitue un creuset qui rassemble les acteurs qui ont à cœur de contribuer efficacement à la promotion des valeurs identitaires au moyen du 7ème Art. Organisée par Amidou Saka Lafia, le délégué général du festival, cette manifestation s’est déroulée dans la partie septentrionale du Bénin du 23 au 27 mai 2023.

 

Tout a démarré par une visite de courtoisie au roi de Nikki, suivie d’une grande caravane à travers la commune. Ensuite, quelques activités phares ont marqué le festival, notamment la conférence inaugurale animée par : Léon Bani Bio Bigou, universitaire et homme de culture, François Akioh, cinéaste de renommée internationale. Ils ont entretenu les festivaliers sur le thème central de la 3e édition du FestIFIS. « Responsabilisez les femmes pour qu’elles deviennent des ambassadrices de la promotion de la paix, de la cohésion sociale. Nous avons voulu mettre à côté du cinéma, la femme, la paix pour espérer le développement durable » fait savoir  Amidou Saka, le délégué général du festival au sujet du thème fédérateur de la célébration. Il s’agit en effet d’une géante manifestation culturelle dont la vision est de créer une cohésion sociale dans la perspective de fédérer toutes les forces vives autour d’un idéal commun, la promotion des richesses culturelles identitaires propres au Bénin. Un cadre de rencontre, de formation et d’échange à l’endroit des jeunes, des passionnés du Cinéma et de l’audio-visuel. Pour le compte de cette troisième édition, le thème est ‘’Cinéma, femmes et paix pour un développement local durable’’. « Pour la 3e édition, nous avons enregistré une forte participation. Nous avons enregistré entre 300 et 500 cinéphiles en moyenne. Pour les ateliers, nous avons enregistré une forte participation des élèves et étudiants. Cette édition a été une édition spéciale parce qu’il y a eu une forte participation des occidentaux. Dans l’ensemble, le FestIFIS de cette année a été exceptionnelle.  La 4e édition connaîtra des innovations pour permettre aux populations de vivre d’autres expériences concernant le cinéma » mentionne Amidou Saka.  Entre autres, les membres du jury sont : le cinéaste Sourou François Okioh, Moussa Madougou, directeur de radio Suti Dera de Nikki, Yatao Abraham, directeur du Ceg3 de Nikki. Il faut rappeler qu’au cours de cette édition, une mention spéciale a été décernée au Réalisateur Sanni Mamane du Niger pour son film documentaire intitulé Accoutrement targuie et à la réalisatrice Portugo-belge Filipa Cardoso pour son film documentaire Gyütö. Des prix de reconnaissance ont été donnés à l’ambassade de France, à la mairie de Nikki, à l’hôtel La crèche et à l’hôtel chez John pour leur accompagnement pour la réussite du FestIFIS NIKKI 2023. « Nous avons organisé des actions sociales sur le thème: femme et activités génératrices de bénéfices. Avec la formation pratique de fabrication de savon et pommade. Ceci à l’endroit des jeunes filles et femmes de Nikki sous la direction de Abiba Omar Moussa ».

 

Teddy G.

 

Palmarès du FestIFIS 2023

Grand Prix du Festifis Nikki/Prix Simé Dobidia

Nino Tropiano (Italie/Suisse), Titre : Ndoto  ya Samira/Le rêve de Samira

Prix du publix/Prix Sinko du Sina Boko Sero Toorou Touko Sari

 Marc-Henri Wajnberg (Belgique/RDC) , Titre du film : Férik

Prix Canal + du meilleur film béninois/Prix Doumkaa du Baroum Tem

Ulrich Houndji (Bénin), Titre : Immortels

Coup de cœur du Juy/Prix Sounon Sero

Marina Galimberti/Vincent Joseph (France), Titre du film : Droit d’école

Prix de la meilleure réalisation/Prix Gnon Kongni

Marie Milliard Rastoin (France), Titre du film : La part belle

Prix du meilleur film international/Prix Saka Yérima

 Hannah Rosselin (France), Titre du film : Moitié Guerre

Prix du meilleur film africain/Prix Bio Guerra

Amartei Amar (France/Ghana),  Titre du film : Yaa

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire