40 épargnants réclament 70 millions à un jeune homme devant la CRIET

Les juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) se sont penchés lundi 13 février 2023, sur un dossier de tontine ‘’Adogbè ». Les épargnants, au nombre de 40, réclament une somme de 70 millions de francs CFA au prévenu, un jeune homme âgé de 25 ans.

Malgré le scandale ICC Services dont les souvenirs demeurent encore vivaces dans les esprits, nombreux sont ces béninois qui souscrivent auprès de structures illégales de collecte d’épargne. 40 personnes sont tombées dans le piège d’un jeune homme. Agé de 35 ans environ, il a réussi à leur soutirer environ 70 millions de francs CFA. En détention depuis octobre 2022, il n’a pas été au cours de l’audience de ce lundi 13 février. Le procès est renvoyé au 27 mars prochain.

Selon Libre Express, l’une des collectrices d’épargne a confié aux juges de la CRIET avoir été menacée de mort. Un vieux féticheur chez qui elle allait pour collecter l’épargne pour le compte de la structure, lui a promis le séjour des morts s’il n’était pas remboursé, rapporte le média.

Le Adogbè est une tontine qui permet aux populations de préparer les fêtes de fin d’année, et de se procurer certains biens. Le montant (journalier, hebdomadaire ou mensuel) dépend du bien que l’épargnant souhaite avoir à l’échéance.

F. A. A.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire