50ème Edition du Championnat du Monde de Pétanque Bénin 2022 : Un report de date est envisagé

La salle de conférence du siège de la confédération Africaine des Sports Boules(CASB) a servi de cadre de travail vendredi dernier aux membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de Pétanque (FBP) à sa tête Garba Yaya d’échanger avec le président de la CASB, l’honorable Idrissou Ibrahima sur l’organisation de la 50ème édition du championnat du monde de pétanque Bénin 2022, ceci en présence du président du CNOS-Ben Julien Minavoa. A l’issue de cette séance de travail, il ressort que le championnat du monde de pétanque Bénin 2022 pourrait connaitre un glissement de dates afin de bien organiser cette fête au vue du retard observé dans l’organisation et surtout de la non disponibilité du boulodrome devant abrité la compétition.

La fête n’aura plus lieu en décembre 2022, c’est l’essentiel à retenir de la séance de travail effectué par les membres du bureau exécutif de la FBP et le président de la Confédération Africaine des Sports Boules(CASB) l’honorable Idrissou Ibrahima il y a quelques jours. En effet, à huit mois du coup d’envoi de ladite compétition, les feux sont toujours au rouges et les choses ne semblent pas évoluer sur le plan organisationnel selon l’honorable Idrissou Ibrahima qui il y a quelques plus tôt donnait l’alerte afin que le Bénin puisse être prêt pour l’organisation de cette 50ème édition du championnat du monde de pétanque dont le Bénin a eu insigne honneur d’être désigné pour l’abrité en décembre 2022. Devant les professionnels des médias, l’honorable Idrissou Ibrahima a exprimé toute son amertume face à cette situation qui met à mal ce championnat du monde de pétanque. Pour lui, malgré les assurances du président de la FBP Garba Yaya qui alors de la cérémonie d’installation officielle du nouveau comité a donné l’assurance que son institution est comme un pain sur la planche pour conduire à bon port, cette belle fête, des doutes subsistes toujours dans la tête du patron de la confédération, garant de toutes les compétitions octroyé à un pays par l’instance supérieur (FIPJP) avec la remise du cahier de charge. Sur les différents doutes, le premier responsable du comité exécutif de la fédération a dans son message se veut rassurant, il a rassuré la CASB de l’organisation effective de cette compétition par le Bénin. Il a profité pour faire le point des travaux effectués par la commission mise en place, et des difficultés qu’ils ont. Concernant le boulodrome devant abrité la compétition, Garba Yaya a indiqué que le site est connu et une équipe a été dépêchée et a même déposé son rapport depuis mars dernier, nous attendons de constater la construction de ce dernier comme l’a décidé le conseil des ministres en sa séance du mercredi 8septembre 2021 a-t-il déclaré. Il a profité de l’occasion pour rassurer l’honorable Idrissou Ibrahima que le Bénin ne fera pas piètre figure lors de ce championnat, c’est pourquoi en mai prochain deux équipes de pétanque (doublettes et mixtes) seront en compétition afin de se préparer.
L’honorable Idrissou Ibrahima opte pour le report du championnat

Face aux réponses du président Garba Yaya et suite aux différentes de travail avec les cadres du ministère des sports et des architectes, L’ honorable Idrissou Ibrahima opte pour le report de cette compétition aux vues des suggestions ( ériger un simple hangar de circonstance pour décembre en lieu et place d’un boulodrome, faire construire un boulodrome plus élaboré au-delà de décembre dans un délai de 14mois, et enfin construire un joli, beau et jamais vu au Bénin et en Afrique un boulodrome qui tienne compte des plans architecturaux modernes et qui nécessite 18mois ) qui ont été proposées si le Bénin devrait abrité la compétition en décembre prochain. Face à ces suggestions, l’honorable Idrissou Ibrahima a proposé lors de cette séance le report de la date dudit championnat. Pour lui, la position de la CASB, ne sera pas celle d’une capitulation mais plutôt celle du réalisme, de la conviction et de la responsabilité a-t-il conclu. Présent à cette séance de travail entre les membres de la FBP et du président de la CASB, julien Minavoa, président du Cnos-ben a salué l’honorable Idrissou Ibrahima pour avoir initié cette séance de travail. Pour lui, « Nous sommes devant une situation, que faut-il faire, l’échéance de l’organisation du championnat du monde de pétanque Bénin 2022 est là, mais rien n’est disponible. En organisant une compétition pareille, le monde entier braque son regard sur vous, et avec cette situation, le Bénin ne saurait permettre organisé cette compétition avec les propositions faites, vaux mieux attendre et faire révéler le Bénin à travers cette compétition est mieux » a- t –il déclaré. Signalons que malgré cette situation que la grande messe de pétanque aura belle et bien lieu au Bénin malgré le report.

Flavien ATCHDE (F.A)

Source : Le Journal de NOTRE EPOQUE

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives