62ème Session de l’Assemblée parlementaire ACP-UE : Le député Robert Gbian représente le Parlement du Bénin à Bruxelles

Le député Robert Gbian, ancien Premier Vice-président de l’Assemblée nationale du Bénin prend part depuis le vendredi 24 février 2023 à la 62ème Session de l’Assemblée parlementaire d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et des pays de l’Union Européenne (ACP-UE) qui se tient à Bruxelles en Belgique du 24 février au 03 mars 2023. Ce dimanche 26 février 2023, le député Robert Gbian, au nom du président de l’Assemblée nationale du Bénin, Louis Gbèhounou Vlavonou, a délivré un message devant ses collègues membre de ce Parlement international. Dans son intervention, il a évoqué les réformes politiques et structurelles au Bénin tout en rappelant le bon fonctionnement des institutions de la République. Au sujet des réformes, le député Robert Gbian, a particulièrement été applaudi par ses paires lorsqu’il a mentionné la discrimination positive en faveur des femmes dans la Constitution qui a permis l’élection de 29 femmes au Parlement, 9ème législature dont 24 élues d’office. Aussi, a t-il transmis les salutations du président Louis Gbèhounou Vlavonou à toute l’assemblée. Rappelons que l’Assemblée parlementaire ACP-UE compte 106 pays dont 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et 27 pays de Union Européenne (UE).

(Lire ci-dessous l’intégralité du message délivré par le député Robert Gbian)

-Monsieur le Président,

- Mesdames et Messieurs,

- Chers collègues,


Je prends la parole ce jour 27 févier 2023 au nom de Monsieur Louis Gbèhounou Vlavonou, président de l’Assemblée nationale du Bénin. Il me choit l’honneur de vous parler un peu de notre pays le Bénin et de l’évolution de sa situation sociopolitique. En effet, depuis l’avènement du régime de l’actuel président de la République du Bénin, Son Excellence Patrice Talon, Chef de l’Etat et Chef du gouvernement en 2016, nous avons enregistré dans notre pays, une série de réformes politiques et structurelles dans plusieurs secteurs de développement. Au nombre de ces réformes, il y a la réforme du système partisan qui encourage les grands ensembles politiques au lieu des micro-partis connus jusqu’à un passé récent et qui sont sans envergure nationale. Aujourd’hui, nous nous réjouissons particulièrement des fruits de ces réformes politiques qui ont permis à sept formations politiques de prendre part aux élections législatives du 8 janvier 2023. Ainsi, à l’issue du scrutin législatif, trois grandes formations politiques ont pu se faire représenter à l’Assemblée nationale à savoir un parti de l’opposition et deux partis de la mouvance présidentielle. La particularité de la législature qui vient d’être installée le 12 février dernier, la 9ème depuis le renouveau démocratique au Bénin, est qu’elle compte désormais 109 députés contre 83 par le passé dont 29 femmes députées contre 6 par le passé. Au nombre de ces 29 femmes députées, il y a 24 qui ont été élues d’office. Ceci a été possible grâce à l’amendement d’un article de la Constitution pour permettre la discrimination positive en faveur des femmes. Par ailleurs, il me plaît de rappeler que les institutions de la République fonctionnent bien, l’appareil judiciaire fonctionne bien, le développement de l’économie et des autres secteurs est en marche malgré les contingences liées aux crises exogènes dans le monde et des efforts continuent d’être fournis par le gouvernement pour un meilleur épanouissement des populations béninoises. Plus que jamais, le Bénin est fier du renforcement de sa démocratie, acquise il y a 33 ans.

-Monsieur le président,
- Mesdames et Messieurs,

- Chers collègues,

Pour finir, je voudrais vous transmettre les salutations du président de l’Assemblée nationale du Bénin, Louis Gbèhounou Vlavonou, qui vient d’ailleurs d’être réélu à la tête de notre Parlement pour le compte de la 9ème législature.

Je vous remercie pour votre attention

Source : Fraternité

Laisser un commentaire