Activité de vente par tempérament ou « Adogbè » : Aphedd rentre en partenariat avec Le Groupe Fenou et garantit les intérêts des clients

Avec l’assainissement du secteur des finances décentralisées au Bénin et suite à l’interdiction de la tontine Adogbè, plusieurs structures se mettent en règle. C’est le cas du Groupe Fenou qui vient d’entrer en partenariat avec Aphedd et légalise ainsi ses activités. A travers le dit partenariat Le Groupe Fenou garantit les intérêts de ses clients qui sont appelés à reprendre leur payement dans les agences.

Signé par les ministres de l’intérieur et de la sécurité publique, de l’Economie et des finances, l’arrêté interministériel interdisant au Bénin la tontine Adogbè en date du 4 mars 2022 comporte 5 articles. L’article 1 stipule qu’il est interdit sur toute l’étendue du territoire national, l’activité illégale de collecte de l’épargne dénommée “Adogbè” ou toutes autres formes ou appellations du genre. Néanmoins, toute personne désireuse de mener une activité de collecte d’épargne est invitée à se mettre en règle avec l’article 7 de la loi 2012-14 du 21 mars 2021 portant réglementation des systèmes financiers décentralisés en République du Bénin.

C’est ce qu’a compris Le Groupe Fenou qui vient d’entrer en partenariat avec la structure de microfinance Aphedd. A travers ce partenariat avec Aphedd, le Groupe Fenou légalise ses activités. Ce partenariat assure la sécurité des dépôts et les intérêts des clients

qui ne doivent plus avoir de crainte. A travers son partenariat avec Aphedd, structure de microfinance créée depuis 2017 et légale (Aphedd est sur la liste des structures décentralisées autorisées par le ministère de l’économie et des finances) , les activités du Groupe Fenou sont sécurisées. Les clients qui avaient perdu tout espoir peuvent reprendre leur payement dans les agences qui d’ailleurs n’ont pas fermées. Les portes des agences sont donc ouvertes et les paiements se font tous les jours, apprend-on.

Il faut préciser que c’est un arrêté interministériel en date du 4 mars 2022 qui interdit sur toute l’étendue du territoire cette forme de tontine appelée Adogbè répandue et généralement pratiquée par des femmes. Seules sont autorisées, les structures légales. A travers le contrat de partenariat entre Aphedd et  Le Groupe Fenou, les intérêts des clients sont désormais sauvés et garantis.

Activité de vente par tempérament, « Adogbè » est une pratique d’épargne organisée pour préparer surtout les fêtes de fin d’année au Bénin. En contrepartie de leurs épargnes, les participants reçoivent à la fin des vivres, des ustensiles de cuisine, et autres produits en contrepartie de leur épargne. Mais l’activité tourne mal dans bien des cas. Il y a quelques jours, des centaines de personnes se sont plaintes à Porto-Novo de la fuite des organisateurs d’une tontine.

Au Bénin, le ministère de l’Économie et des Finances (Mef) à travers l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés (Assfd)  étudie et valide des demandes d’autorisation d’exercice des activités de microfinance et de collecte de l’épargne publique. Des agréments ont été délivrés à des structures exerçant dans le secteur de la microfinance et de l’épargne dont Aphedd.

E.A.T

The post Activité de vente par tempérament ou « Adogbè » : Aphedd rentre en partenariat avec Le Groupe Fenou et garantit les intérêts des clients first appeared on Les 4 VERITES.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives