Affaire bastonnade chez Owolobè: Des ministres condamnés à 3 ans de prison fermes

Huit ministres de la fraternité Ogboni écopent d’une peine d’emprisonnement ferme de trois ans. C’est le verdict du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou dans l’affaire bastonnade d’un employé notamment le secrétaire administratif de la fraternité.  Poursuivis pour « complicité de coups et blessures volontaires » et « coups et blessures volontaires » Owolobè et ses co-accusés sont désormais fixés sur leur sort. Le tribunal a confirmé les réquisitions du ministère public en condamnant les 8 ministres à 3 ans de prison fermes et une amende de 200 mille francs CFA, et en relaxant au bénéfice du doute l’empereur de la fraternité Ogboni, Owolobè. Faut-il le rappeler, mardi 19 octobre dernier, le ministère public dans ses réquisitions a demandé la relaxe au bénéfice du doute d’Owolobè, avec l’argument que ce dernier n’a pas participé à la bastonnade de la victime. Suite à la diffusion d’un audio de la victime sur les réseaux sociaux, les mis en cause ont été interpellés le 18 juillet 2021. Une vidéo devenue virale avait également exposé comment le sieur Ibrahim a été sauvagement bastonné par un groupe de personnes (des ministres d’Owolobè). Tout serait partie d’une erreur ou mauvaise manipulation dans le cadre d’un retrait d’argent Mobile money. L’affaire avait été déjà réglée au commissariat, mais le palais impérial a décidé d’une séance de bastonnade comme punition. Le tribunal de Cotonou vient de condamner les ministres concernés à trois ans de prison fermes.

 

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives