Affaire Cameo-Shell : Une première personne dans le collimateur de la Criet

Une entreprise dénommée CAMEO-SHELL est dans l’œil du cyclone. Depuis quelques jours, une enquête confiée à la Brigade économique et financière (Bef), a été ouverte contre ladite entreprise qui, selon les autorités judiciaires, propose des revenus à l’allure de Icc services. Suite aux investigations, une personne a déjà fait l’objet d’une interpellation. Selon les informations reçues, il s’agit d’une plateforme de placement en ligne qui est en pleine propension au Bénin depuis quelques mois. Plus loin, c’est une plateforme de tâches qui permet à ses membres de gagner des commissions quotidiennes en fonction de leur niveau.

Description du concept

Plusieurs démarches ont été menées pour décrypter comment marche le système de niveaux. De sources les plus fiables, CAMEO-SHELL est divisé en 5 niveaux de LV1 à LV5. Chaque niveau évolue de sorte que, LV1 du solde minimum de 500 XOF générant 3% de taux de rendement journalier. LV2 du solde minimum de 50 000 XOF génère 3.5% de taux de rendement journalier. LV3 du solde minimum de 200 000 XOF générant 4% de taux de rendement journalier. LV4 du solde minimum de 500 000 XOF génère 4.5% de taux de rendement journalier, et LV5 du solde minimum 1 000 000 XOF générant 5% de taux de rendement journalier. Traitée de « structure alléchante », la plateforme permettrait de gagner des profits aux pourcentages de 0.7% quotidien, 3.5% par semaine, 14% par mois et jusqu’à 380% par an.
Peed M. KOUASSI NORMAN (Stag.)

Source : Fraternité

Laisser un commentaire