Afrique du Sud : Il y a 30 ans, Nelson Mandela sortait de prison

Le 11 février 1990, après 27 années et 190 jours de prison, le Sud-Africain Nelson Mandela qui avait été condamné à la réclusion à la perpétuité au plus fort de la période de ségrégation raciale, retrouve la liberté. Retour en cinq questions sur les circonstances et les conséquences de cette libération dont les images avaient fait à l’époque le tour du monde. Entretien avec Jean Guiloineau, biographe (1) du dirigeant historique noir et futur président de l’Afrique du Sud démocratique et multiraciale.

 

RFI : Les Sud-Africains célèbrent ce 11 février le 30e anniversaire de la libération de Nelson Mandela. Pourriez-vous nous rappeler les circonstances qui ont rendu possible cette libération ?

Jean Guiloineau : L’évènement principal dont la sortie de prison de Nelson Mandela n’était qu’une des conséquences, c’était l’arrivée de Gorbatchev au pouvoir à Moscou. Les réformes engagées par ce dernier ont conduit à la chute des régimes communistes en Europe. C’est la fin de la guerre froide et la fin de la politique internationale fondée sur les rivalités entre les deux superpuissances qu’étaient alors les États-Unis et l’Union soviétique. L’Afrique du Sud était l’un des principaux alliés de Washington sur le continent africain pendant la Guerre froide. Or dans les années 1980, avec les signes d’essoufflement du communisme, cette alliance était devenue encombrante pour les États-Unis, d’autant que la majorité noire, victime de terribles violences policières, était proche de l’explosion. Sous la pression de Washington, Pretoria n’avait d’autre choix que de négocier avec le Congrès national africain (ANC) et notamment avec son dirigeant Nelson Mandela, qui s’était imposé comme le leader incontournable de la majorité noire du pays. Les négociations ont commencé dès 1987 sous le président Pieter Botha et ont été menées à leur terme par Frederik de Klerk qui annonça au Parlement le 1er février 1990 la décision de son gouvernement de libérer Mandela. L’apartheid sera officiellement aboli en juin 1991. À mon avis, rien ne symbolise le changement de paradigme politique à l’époque que l’incident qui a eu lieu au début des négociations. Mandela qui est encore en prison était invité à prendre le thé à la présidence par le couple présidentiel. A l’entrée du salon où Pieter Botha et sa femme attendent leur invité, le ministre de la Justice qui est en quelque sorte le geôlier en chef de Mandela et qui l’accompagne, se rend compte tout d’un coup que les lacets des chaussures de Mandela étaient défaits. Qu’est-ce qu’il fait ? Le ministre s’agenouille pour faire les lacets du plus célèbre prisonnier du monde sous sa charge. Tout un symbole !

Une foule immense attendait Mandela le 11 février 1990, lorsqu’il sortit de prison la main dans la main avec son épouse Winnie. Comment s’explique cette popularité alors qu’à part quelques proches qui avaient le droit de lui rendre visite en prison et ses co-détenus, personne ne l’avait aperçu depuis 1964 ?

En effet, condamné en 1964 à la prison à vie, Mandela restera incarcéré 27 ans, d’abord sur l’île de Robben Island jusqu’à 1982, avant d’être transféré à Pollsmoor et enfin à la prison Victor Verster, située dans la ville de Paarle, à une soixantaine de kilomètres au nord du Cap. Pendant ces longues trois décennies, ses amis et son épouse Winnie Mandela ont tout fait pour garder vivace sa mémoire. Dans les années 1980, je me souviens d’avoir vu des posters à son effigie ornant les murs des bidonvilles. Winnie Mandela rencontrait les leaders étrangers en visite en Afrique du Sud pour leur parler de la cause des noirs que défendait son mari. Et puis, il y a eu en juillet 1988, au stade Wembley de Londres, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de Mandela, ce concert de rock monstre en présence de Harry Bellafonte, Whitney Houston et Stevie Wonder. Ce concert qui était suivi par 72 000 spectateurs et 200 millions de téléspectateurs, a fait de Mandela cette icône de liberté emprisonnée qu’il était devenu et à laquelle les Sud-Africains noirs pouvaient s’identifier. C’est dans ces années-là que le mythe Mandela est né.

Tout le monde garde en tête l’image de Nelson et Winnie Mandela, sortant de prison, main dans la main et les poings levés. Les hommes et femmes rassemblés devant la porte de la prison ce 11 février 1990 les voient sortir, mais est-ce qu’ils savent-ils où ils vont ?

Ils franchissent la porte de la prison Victor Verster vers 15 heures. Ils montent dans la voiture qui doit les conduire au Cap. Arrivés à leur destination, ils traversent à pieds la vaste place devant la mairie où une foule immense s’était rassemblée. C’est du balcon de l’Hôtel de ville que Mandela prononcera son premier discours d’homme libre. Pour renouer le fil de la conversation avec son peuple, il dira en commençant qu’il a toujours combattu la domination blanche ainsi que la domination noire, et a rappelé qu’il avait consacré sa vie à « l’idéal d’une société démocratique et libre dans laquelle tous vivraient ensemble, dans l’harmonie, avec d’égales opportunités ». C’était exactement ce qu’il avait dit au tribunal, vingt-sept ans plus tôt, en concluant sa plaidoirie au procès de Rivonia, avant de se voir condamné à prison à vie pour « haute trahison et tentative de renversement par la force du gouvernement ». Au Cap, il se fait siffler par les jeunes noirs venus l’écouter, car ceux-ci attendaient un discours de guerre. Il leur a donné un discours de paix. C’est ce qui avait d’ailleurs été négocié avec les autorités. Mandela a joué le jeu. Non seulement parce qu’il avait donné sa parole, mais surtout parce qu’il était conscient que s’ils appelaient la jeunesse à prendre les armes, comme il aurait pu très bien le faire, il aurait fait basculer son pays dans la guerre civile. Ce n’était pas ce qu’il souhaitait pour les siens ni pour le pays en général.

Ses héritiers se demandent aujourd’hui s’il ne s’était pas trompé le 11 février en n’appelant pas les jeunes à poursuivre la révolution…

Mandela n’était pas un pacifiste à la Gandhi. Il avait défendu la lutte armée. C’est lui qui a créé en juin 1961 l’Umkhonto we Sizwe, la branche armée de l’ANC, mais il n’a jamais oublié que le rapport de force était défavorable aux noirs. C’est la leçon qu’il a retenue de sa rencontre en 1962 avec les leaders du mouvement de libération algérien, pendant sa tournée clandestine dans une dizaine de pays d’Afrique.Houari Boumédiène et Ahmed Ben Bella qu’il a rencontrés au moment où se signaient les Accords d’Évian, lui ont expliqué une chose fondamentale : face à la puissance militaire des colonisateurs, aucune perspective de victoire militaire pour les colonisés n’était envisageable. Et d’ailleurs les Algériens n’avaient pas remporté une victoire militaire, mais une victoire politique, lui ont dit ses interlocuteurs. On lui a également dit que pour créer les conditions d’une victoire politique, il fallait engager la lutte armée. Mandela s’en souviendra toute sa vie.

Cette sortie de prison ne sera pas particulièrement gaie pour Mandela sur le plan personnel. Ses relations sont difficiles avec Winnie et elles conduiront au divorce…

 Lorsque Mandela sort de prison, c’est un vieil homme. Il avait rencontré Winnie en 1958. Ils se sont mariés, et ont eu 2 enfants ensemble. À la fin des années 1950, Nelson Mandela était déjà entré dans la clandestinité. Il rendait visite à sa famille de temps en temps. Et puis, il y a eu leprocès de Rivonia. Vingt-sept années de séparation. Lorsque Nelson et Winnie se retrouvent en 1990 et peuvent revivre comme un couple normal, c’est trop tard. La vie était passée. Restée avec les enfants, Winnie Mandela avait dû faire face seule à des problèmes insurmontables pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille et assurer sa sécurité. Mariée à l’homme le plus haï de l’establishment afrikaner, elle était constamment persécutée par la police et ses agents. On lui crevait les pneus de sa voiture, on balançait des briques par la fenêtre de sa maison à Soweto…

Mais Mandela ne l’a jamais laissée tomber. Ses Lettres de prison (2) que j’ai traduites récemment en témoignent. Il a écrit régulièrement aux autorités pour leur demander de laisser son épouse et ses enfants vivre une vie normale. Winnie, pour sa part, a été un porte-parole exemplaire de son mari, se battant inlassablement pour la cause. On l’a accusée d’avoir mené une vie personnelle dissolue. Lorsque Nelson Mandela sort de prison, ils ne se connaissent plus vraiment. Pendant le procès pour le divorce, il lui reprochait de ne jamais venir dans la chambre à coucher quand il était réveillé. Je crois la goutte d’eau qui a fait déborder la vase, c’était lorsque, pendant un déplacement en Suède pour être au chevet de son vieil ami Olivier Tambo, il a appelé Winnie qui se trouvait alors aux États-Unis dans la luxueuse propriété de Diana Ross, c’est son amant qui a répondu au téléphone. Ils se sépareront en 1996, après trente-huit années de mariage. Il faut rappeler aussi que pendant toute la période des négociations avec le gouvernement, les frasques de Winnie ont été utilisées contre son mari par les autorités. Il y avait autant de raisons personnelles que de raisons politiques dans leur divorce.

 

rfi.fr


Voir en ligne : https://matinlibre.com/2020/02/13/a...

Voir aussi

  Brexit : Londres va mettre en place « l’immigration choisie » pour les européens

C’est une nouvelle qui ne devrait pas plaire aux travailleurs européens. Après le Brexit, il ne sera plus question de se rendre facilement au Royaume-Uni pour travailler. Londres a en effet annoncé de nouvelles mesures d’immigrations applicables à tous les étrangers, y compris aux voisins européens. C’est une politique d’immigration déjà bien connue chez les français qu...
Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle (...)

  Lionel Zinsou écope de 04 ans d’inéligibilité et de 06 mois de prison avec sursis en appel

La Cour d’appel de Cotonou a donné son verdict dans le dossier de « faux » et de « dépassement de fonds de campagne électorale » ce mardi 18 février 2020 et condamne Lionel Zinsou. L’ancien premier ministre de Boni Yayi est reconnu coupable de dépassement de fonds de campagne électorale lors de l’élection présidentielle de 2016.
Ainsi a décidé la Cour d’appel présidé par le juge Justin Gbènameto ce mardi. Lionel Zinsou est condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis. Le condamné devra aussi payer une (...)

  Avis d’Appel d’Offres Ouvert N° 91136465 : Pour l’acquisition des divers plants et semences au profit du Projet protection et réhabilitation des sols pour améliorer la sécurité alimentaire (ProSOL)

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ses activités pour 2020, le Projet protection et réhabilitation des sols pour améliorer la sécurité alimentaire (ProSOL) se propose d’acquérir divers plants et semences.
Les structures intéressées peuvent obtenir gratuitement le dossier d’appel d’offres complet en envoyant un e-mail précisant l’identité de la structure demandeuse, l’adresse postale, la situation géographique, le numéro de téléphone ainsi que le numéro IFU à l’adresse suivante : dao-benin@giz.de, avec (...)

  Dérives de ma Génération : Gayman, de l’arnaque au crimes du sang !

De l’autre rive, nous tentons d’atteindre la plaine avec votre rubrique préférée de tous les mercredis. Sur la plaine, de grosses larmes ont coulé sur la joue du sage. Mais nous n’avons pas médité longtemps pour comprendre que l’avenir s’assombrit pour ce continent noir. En effet, ce qui inquiète le sage, c’est que le pire est à nos portes car l’orage ne s’annonce pas mais il est déjà là ! Et la panique semble gagner déjà les rangs ! Tellement d’enfants disparaissent mystérieusement ! Que de têtes humaines (...)

  30ème anniversaire de la conférence nationale des forces vives de la nation : La Conférence épiscopale invite les Béninois au jeûne et à la prière

(Les Evêques du Bénin célèbrent une messe à St Michel le 28 février ; la CEB organise un colloque au palais des congrès le lendemain)
Dans la matinée de ce mardi 18 février 2020 au siège de la Conférence Episcopale du Benin à Cotonou, a eu lieu une conférence de presse sur la célébration du 30ème anniversaire de la conférence nationale. Au menu, la célébration du 30ème anniversaire de la conférence nationale du Benin et le message des évêques du Benin pour le carême « Laissez-vous réconcilier avec Dieu ». (...)

  60ème anniversaire de l’empereur du Japon : L’Ambassadeur Kiyofumi Konishi parle de la coopération bénino-japonaise

Le 126ème empereur du Japon, sa Majesté Naruhito intronisé le 1er mai 2019 célèbre ses 60 ans le 23 février 2020. A cette occasion, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Bénin, Kiyofumi Konishi a échangé avec les professionnels des médias ce mardi, 18 février 2020 sur les réalisations du Japon au Bénin et le renforcement de la coopération entre les deux pays…
Intronisé le 1er mai dernier, le 126ème empereur du Japon, sa Majesté Naruhito souffle ses 60 bougies le 23 février prochain. (...)

  Dans le cadre d’une nouvelle apparition sur scène : Nova se produit doublement rénové

La fibre artistique est une lumière qu’on ne saurait mettre sous le boisseau, ce qu’a prouvé Nova dont la voix emballeuse, entraînante qui a résonné à “Africa sound city”, à Cotonou, le vendredi 14 février 2020. A l’occasion, le chanteur, au comble de la maturité, était doublement armé.
Une guitare et le “Nova and band”. C’est la double artillerie artistique dont Nova a une fois de plus, expérimenté la force au cours du concert qu’il a donné dans la soirée du vendredi 14 février 2020 à l’espace culturel, (...)

  Tour de bande sur le mystère d’un homme : L’avant-première du ” Film “Owo-Lobè’’ a eu lieu

(Un événement en 3 activités)
Le Centre culturel chinois de Cotonou a abrité, samedi 15 février 2020, l’avant-première du film, “Owo-Lobè, le mystère d’un homme”, réalisé par Tchayé Okoudjou. Elle a permis au public de prendre part à deux autres activités afférentes, en présence, notamment, d’Abibou Adéola Adam, alias Owo-Lobè, dirigeant de la Fraternité “Ogboni aborigin”.
Une projection, une remise officielle de catalogue et une performance musicale. C’est le programme qui a été exécuté dans la soirée du samedi (...)

  Installation des Coordinations des 5 communes du Plateau (21è et 22è Circonscriptions électorales) : Adja-Ouèrè, Ifangni, Sakété, Pobè et Kétou aux couleurs de l’UDBN

(La présidente de l’UDBN et sa troupe gagnent du terrain. « Le parti va marquer l’espace politique qui est le sien sur l’échiquier national », dixit Claudine Prudencio)
Le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) gagne du terrain. Après la 20è circonscription électorale, la présidente Claudine Prudencio a procédé dimanche 16 février à la Maison des Jeunes d’Adja-Ouèrè, à l’installation des coordonnateurs communaux UDBN des 21è et 22è circonscriptions électorales. Adja-Ouèrè, Ifangni, Sakété, Pobè (...)

  Commémoration des 30 ans de la CFVN : La conférence épiscopale lance un appel au peuple béninois

A la faveur d’une conférence de presse tenue mardi 18 février 2020 au siège de la conférence épiscopale du Bénin, le clergé invite le peuple béninois et les fidèles catholiques en particulier à célébrer avec fierté et action de grâce, la Conférence des Forces Vives de la Nation de 1990.
« Laisser vous réconcilier avec Dieu ». En organisant la célébration du 30ème anniversaire de la Conférence Nationale des Forces Vives de la Nation sur ce thème, la Conférence Épiscopale du Bénin ne veut pas passer sous silence (...)

  Gardien de but de Energie Fc : Ludovic Carlos Alla, des éloges aux fleurs

En finissant 5e au classement de la première partie du championnat national de football Vitalor Ligue 1 avec 21 points (+04), Energie Fc le doit en partie au gardien de but Ludovic Carlos Alla qui y a largement contribué. Grâce à ses arrêts exceptionnels, les Electriciens ont enregistré 10 buts en 15 journées de compétition.
« Ludovic Carlos Alla, au cours de la première partie de la saison, a plusieurs fois été le dernier rempart de son équipe Energie Fc. Déjà enterré par plusieurs personnes après (...)

  Bilan de la Coupe d’Afrique des nations de handball, Tunisie 2020 : Le niveau de la CAN, le choix des villes et la naturalisation en cascade évoqués par Montassar Yazidi

Dans cette deuxième partie de l’interview que nous a accordée Montassar Yazidi, responsable Média & Communication de la dernière Coupe d’Afrique des nations de handball, Tunisie 2020, Directeur de l’Agence Média Presse Sport en Tunisie et ancien handballeur est revenu sur la prestation des autres équipes. Il a également levé un coin de voile sur le niveau de la CAN, le choix des villes Hammamet et Rades pour finir sur le cas des naturalisations en cascade. Lisez-plutôt !!!
Que dira-t-on de la (...)

  Santé : Drépanocytose et rhumatisme

La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang caractérisée par la formation d’une hémoglobine anormale ( falciformation) appelée hémoglobine S. Elle reste la plus fréquente des maladies du sang liées à l’hémoglobine retrouvée chez les sujets noires.
Véritable problème de santé publique, sa gravité est surtout liée à ses complications évolutives d’ordre anémiques, infectieuses, et ischémiques. Précocité et gravité aussi de ses manifestations rhumatologiques encore appelées « rhumatopathies drépanocytaires » (...)

  Sondage d’opinion sur les changements climatiques : Le Pnud lance l’initiative Mission 1.5 au Bénin

Le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) a lancé au Bénin, l’initiative Mission 1.5, le plus grand sondage d’opinion au monde sur les changements climatiques. Une initiative qui vise à combler le fossé qui sépare les citoyens des gouvernements dans le domaine de l’action climatique. La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée mardi 18 février 2020, sur le campus de l’Université d’Abomey Calavi (Uac) au Bénin.
Donner à 20 millions de personnes à travers le monde l’occasion de (...)

  Sanctions et droits de défense en milieu scolaire : AFA-B et Educ’Action sensibilisent les élèves du Borgou

La journée du 14 Février 2020 a été charnière pour les équipes de l’Association des Femmes Avocates du Bénin (AFA-B) et de l’ONG Educ’Action, résolument engagées dans la lutte contre les violences sexuelles et le travail des enfants au Bénin.
Une semaine après l’étape du Zou, c’est le tour des élèves du département du Borgou de recevoir la visite des deux partenaires pour leur campagne de sensibilisation en milieu scolaire concernant les dispositions légales qui les protègent de deux maux : violences (...)

  Pour des raisons financières et autres : Des centaines de corps abandonnés dans les morgues

(Médard Koudebi alerte, le Chud Ouémé-Plateau menace d’inhumer les corps)
Selon le Président de l’Ong Bénin Diaspora assistance, Médard Koudebi, plusieurs centaines de dépouilles mortelles sont abandonnées dans les chambres mortuaires au Bénin. La raison, selon lui, n’est autre que des difficultés financières. Dans une nouvelle publication sur les réseaux sociaux, ce dernier invite les parents à faire diligence pour retirer les corps de leurs proches des 54 chambres mortuaires du Bénin. Tout en rassurant (...)

  Passage en classe de seconde avec le Bepc ou la moyenne de classe : Un nouveau rétropédalage de la Rupture !

(Des apprenants déjà victimes de la décision de janvier 2017)
Dans son élan de remettre en cause visiblement tout ce qui s’est fait sous l’ancien régime, le gouvernement de la Rupture ne cesse d’abroger des décisions. Seulement, de plus en plus, il se voit contraint de revenir sur certaines et de reconnaître leur pertinence. Et les rétropédalages se poursuivent ! Cette fois-ci, c’est la décision exigeant le Bepc et la moyenne de classe comme conditions de passage en classe de seconde qui vient d’être (...)

  Dépassement de fonds de campagne/Après le verdict de la Cour : Lionel Zinsou ira jusqu’au bout

(Lire la réaction de son avocat)
Après sa condamnation en première instance à 5 ans d’inéligibilité, 6 mois de prison avec sursis et une amende de 50 millions francs Cfa pour dépassement de fonds de campagne, Lionel Zinsou n’est toujours pas sorti d’affaires après le verdit en appel. Malgré la réduction de son année d’inéligibilité par la Cour, il ne pourra toujours plus être candidat à la présidentielle de 2021 au Bénin. Une situation qui n’étonne que peut-être son avocat. L’intéressé même s’y attendait. (...)

  Imposition de factures normalisées aux entreprises : MECeF, ces machines casse-tête de la Dgi

Qu’elles soient grandes, moyennes, petites et micros entreprises, « elles ont désormais l’obligation de délivrer des factures normalisées à leurs clients au moyen des Machines Electroniques Certifiées de Facturation (MECeF) ». Par un communiqué de presse en date du 15 janvier 2020, la Direction générale des impôts rappelait ainsi aux entreprises une réforme à laquelle elles doivent se conformer en s’achetant lesdites machines « au plus tard le 29 février 2020 ». Dans le rang des patrons d’entreprise, ce (...)

  Edition Matin Libre du Mercredi 19 Février 2020

  Offensive russe et syrienne : un médecin dénonce les atrocités à Idlib

La ville d’Idlib reçoit une avalanche de bombes depuis plusieurs semaines. La situation humanitaire dans cette région au nord-ouest de la Syrie est particulièrement préoccupante. Mais la communauté internationale paraît totalement ignorante de ce qui se joue aujourd’hui en Syrie et semble accepter que le massacre en cours continue pour des rai...
Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle (...)

  Harry Styles : son hommage à Caroline Flack après son agression à Knifepoint (photo)

Harry Styles a rendu hommage à Caroline Flack aux BRIT Awards Days après avoir été agressé à Knifepoint vendredi 14 février 2020 soir.
Harry Styles a gardé la classe et la fraîcheur sur le tapis rouge des BRIT Awards 2020 mardi 18 février 2020, quelques jours seulement après qu’il ait été agressé à Knifepoint ce week-end. PEOPLE confirme que Styles, 26 ans, a été volé à Londres vendredi soir lorsqu’il a été approché par un homme avec un couteau qui a demandé de l’argent au chanteur de « Fine Line ». Une (...)

  Crise anglophone : l’épiscopat mondial invite Paul Biya à dialoguer avec les sécessionnistes

Les évêques du monde entier sont préoccupés par la crise anglophone qui sévit au Cameroun. Dans une correspondance adressée au président Paul Biya, les prélats ont plaidé pour un dialogue franc entre toutes les parties impliquées dans le conflit.
La crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun doivent faire objet de discussions entre l’Etat, la société civile et les séparatistes. Le retour à la paix, c’est le vœu exprimé par les évêques mondiaux à travers une missive adressée au (...)

  Michelle Obama diffuse une photo d’elle qui séduit la toile

Michelle Obama connait le secret de la fameuse fontaine de Jouvence et doit régulièrement s’abreuver à sa source. Car l’épouse de Barack Obama ne vieillit pas. L’ex-First lady a partagé une photo souvenir de son adolescence. Une photo de bal où elle apparait en robe de soirée. Chose frappante : la Michelle Obama qui apparaît sur cette photo de...
Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle (...)

  Immersion dans l’Univers du Karaté Do béninois

Voir en ligne : x7ry2qn ?autoplay=1

0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 20875

facebook twitter Youtube skype linkedin RSS