Afrique : Le chef de la division droits de l’homme de la Minusma expulsé du Mali

L’expulsion du dirigeant onusien intervient après l’intervention critique d’Aminata Dicko au Conseil de sécurité de l’ONU le 27 janvier. Elle suit par ailleurs celle du représentant de la Cédéao et celle de l’ambassadeur de France, après le départ de Barkhane. 48h, c’est le délai annoncé officiellement par le porte-parole de la junte malienne dans un communiqué à la télévision pour que Guillaume…

Source

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire