Amnesty/Ecoles amies des droits humains: Directeurs de collèges et lycées s’approprient le concept

Amnesty International Bénin a convié vendredi, 08 avril 2022 des directeurs de collèges et lycées du Bénin à un atelier d’appropriation du concept “Ecoles amies des droits humains“. La présente formation qui s’est déroulée au Chant d’oiseau à Cotonou est initiée dans le cadre du Programme de renforcement de l’éducation aux droits humains au Bénin, financé par la Délégation de l’Union Européenne au Bénin…

 

Une vingtaine de directeurs de collèges et lycées du Bénin ont pris part à cet atelier de renforcement de capacités et d’appropriation du concept “Ecoles amies des droits humains“. Au total, vingt-cinq (25) directeurs d’établissements scolaires ont été outillés sur cette approche d’Amnesty international, une approche visant la promotion de l’éducation aux droits humains. Partie intégrante du Programme de renforcement de l’éducation aux droits humains au Bénin, financé par la Délégation de l’Union Européenne au Bénin et mise en œuvre par Amnesty international Bénin et la Chaire Unesco des Droits de la Personne humaine et de la démocratie, la formation vise à impliquer les acteurs du secteur éducatif dans la promotion et le respect des droits humains. Amnesty, entend à travers ce concept, œuvrer pour des écoles qui intègrent et cultivent les principes et valeurs des droits humains. Dans son intervention, le Directeur exécutif d’Amnesty international Bénin, Dieudonné Dagbéto a fait savoir que le Bénin reste attaché à l’éducation aux droits humains notamment à travers des engagements internationaux et des dispositions de la Constitution béninoise. Ainsi, Amnesty international œuvre à contribuer substantiellement à l’éducation aux droits humains au Bénin à travers des actions en milieu scolaire, en milieu communautaire. A l’en croire, il est question de créer des communautés scolaires où les droits humains sont appris, enseignés, appliqués, respectés, protégés et promus. Quant au représentant du ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, il s’est réjoui de l’initiative qui, selon ses propos, reste en phase avec le Programme d’actions du gouvernement. Il s’est, par ailleurs, dit convaincu que des actions seront menées dans l’optique d’impacter davantage d’établissements scolaires. Tout en évoquant la pertinence du projet, le secrétaire scientifique de la Chaire Unesco, Dr Mathieu Dèhoumon a évoqué l’importance de l’éducation aux droits humains. Procédant au lancement de l’atelier, le représentant de la Délégation de l’Union Européenne a fait savoir que le programme vient en appui aux efforts du gouvernement en matière de promotion et protection des droits de l’homme. Notons qu’Amnesty international fait de l’éducation aux droits humains, une priorité.

 

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives