Assemblée générale ordinaire de la Fbtae: Bilan de l’exercice 2021 et les perspectives de 2022 au menu

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae) s’est tenue, samedi 23 avril 2022 par visioconférence. Au menu de ce rendez-vous statutaire de la Fbtae, bilan de l’exercice 2021 et les perspectives de l’exercice 2022.

 

Rapport administratif, moral et technique de  l’exercice 2021 ; rapport financier de l’exercice 2021 ; rapport des commissaires aux comptes ; débat ; adoption du plan stratégique 2022-2032 de la Fbtae ; présentation du calendrier d’activités de la saison sportive 2022 ; résolutions ; points d’informations  et divers. Tel se présente le menu de l’Assemblée générale ordinaire  2021 de la Fbtae par vidéoconférence et suivie par une soixantaine de délégués.

Au début des travaux, le Président de la Fbtae, Docteur Jules Victorien Kougblénou a rappelé les règles de bonne conduite pour un bon déroulement des travaux. C’est ainsi que le secrétariat a vérifié le quorum conformément aux dispositions statutaires. Après cette vérification importante, les participants ont suivi respectivement les différents rapports énumérés dans l’ordre du jour. Après cette présentation et débat autour d’eux, les différents rapports ont été adoptés par acclamation de même que le plan stratégique 2022-2032. Par la suite, il y a eu la présentation sommaire du guide pratique de Taekwondo et son adoption par acclamation, suivie de la présentation et adoption du calendrier de la saison 2022. Par ailleurs, les participants ont posé des préoccupations sur l’organisation de  l’Open de la Ligue de l’Atacora/Donga. Le Comité exécutif Fbtae, par le biais de  son président, a rassuré les participants de mettre tout en œuvre pour que l’Open de la Ligue Atacora/Donga soit une réussite. La résolution phare des travaux est l’acquisition de matériels électroniques de la Fbtae.

Le secrétaire général du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) Fernando Hessou, qui a suivi l’Assemblée, a salué la maturité des délégués et de la famille de la discipline. «Le taekwondo béninois depuis un moment est un exemple dont il ne faut pas se lasser d’en parler. (…) Vous êtes sur la bonne voie. Et la synthèse que vous venez de faire me donne la preuve que les acteurs de la famille du taekwondo ont décidé de confier les gouvernails à des gens à la tête bien faite et bien pleine. Les deux à la fois, c’est rare», a-t-il indiqué avant d’inviter la Fbtae à toujours tenir ce rendez-vous statutaire.

A.F.S.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives