Assemblée nationale: Le rapport d’activités de Vlavonou adopté

(Les députés saluent la qualité du document)

Après l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2022, les députés de la 8e législature étaient en plénière Hier, jeudi 21 avril 2022. Principal point à l’ordre du jour, la présentation du rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale. Lequel a été une fois de plus adopté à l’unanimité des députés présents et représentés. Les députés ont félicité le président Louis Vlavonou pour la qualité du document.

 

Ce sont les dispositions de l’article 21 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui l’exigent: «Le président de l’Assemblée nationale doit rendre compte à l’Assemblée nationale de ses activités, de sa gestion, et lui fournir toutes explications qui lui seront demandées. A cet effet, le président doit au début de chaque session ordinaire, présenter un rapport sur ses activités et sa gestion. L’Assemblée en délibère et, soit prend acte de ce rapport, soit demande au président de lui fournir toutes explications et justifications qu’elle estime nécessaires. Elle adopte le rapport ou le rejette à la majorité de ses membres». Sacrifiant donc à cette tradition parlementaire, le président Louis Vlavonou a présenté à la plénière son rapport d’activités couvrant la période allant du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Les activités menées au plan interne et celles menées au plan externe constituent les deux grands axes du rapport du président de l’Assemblée nationale. A l’interne, il y a les activités parlementaires proprement dites et les activités d’administration et de gestion du Parlement. Le président Louis Vlavonou  a fait observer qu’au cours de la période de référence, les membres du Bureau se sont réunis trois (03) fois et ceux de la Conférence des Présidents cinq (05) fois. L’autorité parlementaire a également expliqué que la deuxième session ordinaire de l’année étant prioritairement consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de loi de finances, outre les dossiers ordinaires, les commissions permanentes ont accordé aux travaux budgétaires une part substantielle de leur temps. Ainsi, chacun des deux groupes composant la « commission budgétaire » mise en place à cet effet, a consacré vingt-neuf (29) séances à l’étude des dossiers relatifs au budget. Au total quatre-vingt-onze (91) dossiers sont inscrits au rôle des commissions permanentes, au fond. De ces dossiers, vingt-cinq (25) portent sur des projets de loi et des propositions de loi ou de résolution, trente-huit (38) concernent des décrets de ratification de conventions de financement et vingt-huit (28) sont des pétitions. Au total, quinze (15) dossiers ont été étudiés en commission. Il faut également préciser qu’au cours de la période sous revue, l’Assemblée nationale a tenu dix-huit (18) séances plénières qui se répartissent en deux (02) sessions : une (01) session extraordinaire (la troisième de l’année 2021) et une (01) session ordinaire (la deuxième de la même année). Dans ce même registre, le Président Louis Gbèhounou Vlavonou a, conformément aux dispositions de l’article 109 de la Constitution et de l’article 94 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, énuméré la deuxième session ordinaire de l’année qui a été consacrée en priorité à l’étude et à l’examen du projet de loi de finances pour la gestion 2022.  Son examen a été précédé par le vote, le 19 octobre 2021, de la loi n° 2021-10 portant loi de finances rectificative pour la gestion 2021.  En plus de cela, dans la même période, huit (08) lois ordinaires et deux lois portant autorisation de ratification ont été adoptées, neuf (09) questions orales avec débat et deux (02) questions d’actualité enregistrées mais pas encore examinées  ont été posées par les députés Dakpê Sossou, Patrice Nobimè et Rachidi Gbadamassi.

S’agissant des activités menées au plan externe, le Président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou a indiqué que l’Assemblée nationale a enregistré deux importantes visites, à savoir : la visite des parlementaires camerounais membres du Groupe interparlementaire d’amitié Cameroun-Bénin, du 1er au 5 novembre 2021 et la visite d’une mission du secrétariat général du Parlement panafricain au Bénin, du 7 au 11 novembre 2021. Parlant de la participation des députés aux rencontres virtuelles, dix-neuf (19) rencontres internationales ont été organisées par visioconférence auxquelles l’Assemblée nationale a pris part, à travers plusieurs députés. Le Président a précisé que personnellement, au plan international, il n’a effectué aucune mission au cours de la période de référence.

Création de la télévision Hémicycle

L’une des nouveautés dont est fier le président Louis Vlavonou et qui est contenue dans ce rapport, c’est la création de la télévision hémicycle.  Outil de réédition de compte et de transparence, la télévision Hémicycle est devenue une réalité sous la 8e Législature. Le président de l’Assemblée nationale a laissé entendre que le studio télévision et les deux régies sont prêts et fonctionnels, l’ensemble des équipements est livré et installé. La formation pour la prise en main et l’utilisation efficiente des matériels est en cours. L’objectif visé, selon lui, est de permettre aux réalisateurs et autres techniciens de la télévision de réaliser des émissions plateau et à l’hémicycle. Un test a été organisé fin mars pour le recrutement des agents devant travailler à la télévision Hémicycle en qualité de : – journalistes, – réalisateurs, – cadreurs, – monteurs, – et machinistes. Ils recevront une formation entre autres, sur l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée nationale, la procédure législative et les dispositions constitutionnelles relatives au parlement.

« Le Bureau et moi-même, appuyés par les membres de la Conférence des Présidents, sommes conscients des défis qui sont les nôtres. Lentement, patiemment, sûrement et quotidiennement, des actes sont posés dans le sens d’une avancée notable de notre institution. Les réformes courageuses, douloureuses et exigeantes dans lesquelles nous nous sommes engagés, sont nécessaires si nous voulons hisser notre parlement au rang des institutions respectables. Mais déjà, les choses bougent, les choses changent dans nos manières de faire et dans nos comportements. C’est pourquoi, je reste convaincu que nous sommes sur la bonne voie et je voudrais, une fois encore, compter sur la disponibilité de vous tous, mes chers collègues pour l’accomplissement correcte de la noble mission que le peuple béninois nous a confiée… » a laissé entendre Louis Vlavonou, mettant ainsi fin à sa présentation.

 

Kola PAQUI Br/Ouémé-Plateau  

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives