Assemblée parlementaire de la francophonie: Des réflexions sur les mutations économiques mondiales

Les rideaux sont tombés ce mardi 25 octobre 2022 à Cotonou sur le séminaire que l’Assemblée nationale et l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) ont organisé conjointement sur le thème : »La Francophonie face aux autres espaces régionaux et aux mutations économiques mondiales ».  Dans son mot de clôture, après deux jours de fructueux échanges autour des sous thèmes, le 1er vice-président de la section béninoise de l’APF, l’he Assan SÉIBOU a passé en revue les recommandations des députés pour mieux appréhender et optimiser les avantages de la francophonie économique.

 

       D’entrée de jeu, il a, au nom du président de l’Assemblée nationale, président de la section béninoise de l’APF, réitéré ses remerciements respectivement aux délégués présents pour avoir pris une part active aux travaux, au représentant de l’APF ainsi qu’aux présidents et au secrétaire général de ladite assemblée pour leur constante sollicitude à l’égard de l’Assemblée nationale du Bénin. Aux communicateurs pour leurs exposés de très haute qualité, il a également dit merci.

       Pour lui, les présents travaux ont permis aux députés et autres participants d’échanger autour d’un certain nombre de questions en occurrence l’existence ou non d’une francophonie économique, les opportunités de la francophonie économique, les moyens et mécanismes à mettre en place pour rendre dynamiques les coopérations entre francophones, la question de la mobilité au sein des pays francophones. Ces thèmes développés, a-t-il poursuivi, étaient globalement intéressants et les discussions ont abordé les questions relatives à la non compétitivité et ou à  l’inadéquation des systèmes éducatifs des pays francophones, le non transfert de compétences pour les problèmes qui entourent ce transfert, l’inefficacité des politiques de développement dans l’espace francophone contrairement à celles développées dans l’espace du Comonwef, la quasi absence de la francophonie sur des questions de l’extrémisme violent et sur le terrorisme en Afrique de l’Ouest, les difficultés d’intégration au sein de l’espace francophone, le manque de solidarité entre pays francophones…etc.

       Parlant des recommandations, le 1er vice-président de la section béninoise de l’APF a cité entre autres: revoir les systèmes éducatifs au sein de l’espace francophone;  créer une monnaie de référence commune dans l’espace de la francophonie pour réformer les économies nationales;  promouvoir des idées de francophonie  économiques;  promouvoir l’égalité des États au sein de l’espace francophone; décentraliser et déconcentrer certains services d’État dans les zones les plus enclavées; sécuriser les frontières et lutter contre les trafics et criminalités organisés; promouvoir la coopération régionale; renforcer les 3 types de coopération en créant des cadres de concertation de travail entre les pays africains; relancer le développement national en améliorant les infrastructures et l’accès des populations aux services sociaux de base; promouvoir les entreprises agricoles et orienter les jeunes dans les programmes de l’agro-alimentaire et enfin privilégier les échanges agricoles régionaux….

       Pour finir, tout en comptant sur l’accompagnement de l’APF, l’he Assan SÉIBOU ose croire qu’à l’issue de ce séminaire, les parlementaires béninois appréhendent mieux les avantages qu’offre l’espace francophone et qu’ils sont mieux outillés pour faciliter l’harmonisation des cadres législatifs afin de simplifier le mouvement des affaires et des innovations francophones.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives