Baccalauréat 2021 dans le Zou-Collines: Moins d’engouement pour les séries scientifiques

Les candidats au baccalauréat session unique de juin 2021 planchent depuis hier, lundi 21 juin 2021, devant les épreuves écrites. Dans le département du Zou, 6.136 candidats contre 7.044 l’année dernière et répartis  dans 12 centres vont à l’assaut du Bac. Au niveau des Collines, ils sont 5.965 dont 4.218 garçons et 1.757 filles à aller à la conquête de ce précieux parchemin ouvrant directement les portes des études universitaires.  Cette année, on constate que les élèves sont de moins en moins portés vers les séries scientifiques.  Au centre du ceg2 de Dassa-Zoumè par exemple, 54 candidats dont 12 filles composent dans la série C. Ce  faible taux  a attiré l’attention du nouveau préfet du département des Collines, Saliou Odoubou.  Accompagné du maire de Dassa-Zoumè, Nicaise Fagnon et de Pamphile Viayinou, le Directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle des Collines, l’autorité préfectorale a indiqué que le choix de la salle des candidats de la série C pour accueillir le lancement des épreuves n’est pas fait à dessein.  <<J’ai choisi cette salle parce qu’on a constaté que dans tout le département, il n’y a que 54 candidats dont 12 filles. Ce faible taux nous interpelle et appelle à réfléchir parce qu’aujourd’hui, c’est vrai qu’il n’y a pas de filière à négliger. Mais l’avenir est beaucoup plus dans les séries scientifiques. Donc je suis allé encourager ceux qui ont fait le choix de la C>>, a laissé entendre le préfet.  Il a par la suite plaidé pour qu’à l’avenir il y ait plus de candidats dans les séries scientifiques car, notre pays, à l’ère du numérique, en a besoin pour son essor. Dans le Zou, c’est presque le même constat. Le centre du Ceg/Ouinhi  choisi pour accueillir le lancement présente le plus faible taux d’inscription de candidats dans tout le département. C’est aussi le centre qui a présenté plus de candidats littéraires que ceux de la série scientifique.  Un tour aussi au centre du Ceg1 Bohicon. Ici, se sont les séries B et A1 qui  affrontent les épreuves écrites. Selon les estimations du chef centre, Bernard Kinhounmè, ils sont au total 653 attendus dont 299 filles. Parmi eux, on a noté 29 absents dont 07 filles. <<Toutes les dispositions sont prises par la Dob afin que tout se passe dans la sécurité et la discipline. Pour le moment aucun incident n’est enregistré>>, a rassuré le chef centre.

 

Z.T

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives