Baromètre Matin Libre (du 01 au 06 Avril 2022)

EN HAUSSE

Richard Odjrado

Révélé par France 24, Richard Odjrado, l’innovateur Béninois de 33 ans qui a révolutionné le monde de la technologie, ouvre à Cotonou, la première boutique de vente des produits de sa marque intitulée « Asuka Spirit ». Ce sont des ordinateurs de dernière génération, des montres anti-vols connectées à internet et qui permettent de ne jamais oublier son téléphone quelque part,
des lunettes qu’on peut connecter à son téléphone portable grâce à l’internet, pour, non seulement écouter de la musique, mais, surtout, décrocher des appels sans avoir recours au téléphone lorsqu’on se retrouve au volant ou au guidon par exemple. Pour un jeune Béninois, c’est une prouesse.

Fructueux Gbaguidi

Le Chef d’Etat-major de l’armée de terre, le Colonel Fructueux Candide Ahodégnon Gbaguidi a été promu Général de brigade pour compter du 1er janvier 2022. Ceci, par décision prise en Conseil des ministres. L’information a très vite fait le tour des réseaux sociaux et occupé l’opinion publique. Même si certains regrettent que cette promotion soit intervenue après des périodes électorales tumultueuses au Bénin, beaucoup y voient quand même un mérite tant la compétence de Fructueux Gbaguidi et des autres Généraux nommés est un fait. L’autre point qui rehausse cette promotion au grade de Général, est que c’est la première fois que ça intervient depuis six ans que le président Talon est au pouvoir. Et il n’en distribue pas à tout va.

Abou Issa

Le Colonel Abou Issa, lui, est promu Général de brigade pour compter du 1er avril 2022. Par cette reconnaissance à lui témoigné par le Chef de l’Etat, l’officier supérieur de l’armée de terre entre ainsi dans l’histoire car faisant partie des premiers généraux promus sous la Rupture.

Bertin Bada

Directeur du cabinet militaire du Président de la République, le colonel Bertin Bada est également élevé, pour compter du 1er janvier 2022, au grade de Général de brigade aérienne sur la même décision du Conseil des ministres du mercredi 30 mars 2022. Colonel de l’armée de l’air au sein des Forces armées béninoises, les efforts de l’officier supérieur au service de la nation béninoise viennent d’être reconnus.

Soumaila Yaya

Le Directeur général de la police républicaine, Soumaila Yaya est promu au grade d’Inspecteur général de police de deuxième classe. La décision actant sa promotion a été également prise en Conseil des ministres. Elle intervient pratiquement à la veille du départ de ce haut gradé de la Police républicaine à la retraite. Une marque de reconnaissance pour les résultats obtenus sans doute par l’institution policière sous son commandement.

EN BAISSE

Rufino d’Almeida

A Bohicon, le maire Rufina d’Almeida a procédé à l’inauguration d’un panneau publicitaire numérique. La chose est très mal vue sur le net. Pour les uns, Rufino d’Almeida doit s’ennuyer au point d’inaugurer, avec micros et caméras, un panneau publicitaire, même numérique. D’autres ne comprennent pas que ceux qui ont critiqué les inaugurations sous Yayi lui emboitent aujourd’hui le pas.

L’Enstic

Brouille entre les étudiants de l’Ecole nationale des sciences et techniques de l’information et de la communication (Enstic) et la direction générale. Le Bureau d’union d’entité (Bue) a lancé sur les réseaux sociaux une pétition contre les cours à l’Enstic qui seraient plus théoriques que pratiques. Sans se prononcer sur la pertinence du motif de la pétition, le Dg/Enstic Ferdinand Kpohoué met en garde les initiateurs des déconvenues qui résulteraient de leur acte. Pendant ce temps, la pétition circule et c’est l’image de ladite école de formation qui en prend un coup.

Shadiya Assouman

En dépit des explications données par la ministre du commerce Shadiya Assouman, sur les dernières mesures prises par le gouvernement pour atténuer le choc ressenti par les consommateurs béninois quant à la cherté de la vie, et malgré les mises en garde à l’encontre des commerçants véreux avec à la clé l’officialisation d’un numéro vert, plus d’une semaine après la prise de ces mesures, les consommateurs continuent de se plaindre et disent qu’ils n’ont rien constaté comme baisse de prix sur le marché.

Azannai et Mitokpè

Candide Azannai et Guy Mitokpè respectivement président et Secrétaire général du parti Restaurer ont eu des avis divergents sur l’exposition des trésors royaux à la présidence de la République. « Un folklore à des fins propagandistes d’un pouvoir à la quête désespérée de légitimité », juge Candide Azannaï pendant que son filleul a émis un sentiment de fierté après même la visite des œuvres exposées. Dans l’opinion, ces deux postures contradictoires ont été critiquées.

Père Antoine Metin

Le curé de la paroisse Notre-Dame de Cotonou a renvoyé de l’église un photographe, lors d’un mariage, à cause de sa coiffure. Il justifie cela par le fait que chaque milieu a ses exigences, un code vestimentaire, selon la circonstance. Seulement, les explications du Père Antoine Metin n’ont pas calmé l’indignation des internautes pour qui la maison de Dieu doit être ouverte à tous.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives