Bénin : Ajavon ne lâche pas l’affaire

La célébration de la fête du ramadan au Bénin est l’occasion propice pour certaines autorités et acteurs politiques de s’adresser à la communauté musulmane. Parmi celles-ci, le Béninois Sébastien Ajavon en exil en Europe.

 

Sébastien Ajavon ne lâche pas l’affaire. Il fait feu de tout bois pour être présent dans les cœurs des Béninois. Dans un message adressé à la communauté béninoise dimanche 24 mai, il leur souhaite « une très belle fête » du ramadan et souhaite que les prières adressées à Allah lui soient « agréables ». « Que Dieu nous prenne tous en miséricorde, nous pardonne nos suffisances et rende nos cœurs encore plus près des plus humbles et des plus malheureux », demande Sébastien Ajavon qui prie aussi Dieu pour qu’il « nous inspire l’amour du prochain. Qu’il nous fasse participer tous à la grandeur de son nom ».

Condamné, par défaut, le 18 octobre 2019 à 20 ans de prison et à 5 millions de FCFA d’amende par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, Sébastien Ajavon est en exil et son retour au pays est incertain. En tout cas, pour l’instant.

Son parti USL n’a pas aussi obtenu son récépissé pour prendre part aux  élections communales et municipales 2020 qui ont livré déjà leur verdict.

Suite à une requête de Sébastien Ajavon, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, dans une décision rendue publique  le vendredi 17 avril 2020,  avait  demandé la suspension de ces élections communales. Une décision qui n’a pas eu écho favorable  auprès des autorités béninoises.

A moins d’un an de l’organisation des élections présidentielles de 2021 au Bénin, Sébastien Ajavon ne lâche donc pas l’affaire. Il s’adresse aux Béninois à certaines occasions. Pourra-t-il être aux rendez -vous des présidentielles de 2021 en tant que candidat ? Sauf miracle, la réponse est « non », puisque conformément aux textes de la république, il lui sera difficile d’avoir le parrainage  nécessaire de maires et députés indiqués par le code électoral et surtout avec sa condamnation par la Criet.

 

Jean-Louis KOGBEDJI

 

………………………………………………………………………………………………….

L’intégralité du message de Sébastien Ajavon aux musulmans

 

« Je me joins à tous nos concitoyens musulmans pour vous souhaiter une très belle Fête de l’Aïd. Que vos prières soient agréables aux yeux de Dieu.

Que Dieu nous prenne tous en miséricorde, nous pardonne nos suffisances et rende nos cœurs encore plus près des plus humbles et des plus malheureux.

Quil nous inspire l’amour du prochain. Qu’il nous fasse participer tous à la grandeur de son nom.

Bonne fête de l’Aïd ».

AJAVON Sébastien Germain

 

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives