Bénin – Dialogue politique: Sylvain Akindes relève un point essentiel ignoré

Du 10 au 12 Octobre 2019, huit partis politiques ont participé au dialogue politique qui s’est tenu au palais des congrès de Cotonou. Plusieurs points ont été débattus au cours de cette assise. Mais pour l’ancien ministre Sylvain Akindes, il y a un point essentiel qui n’a pas été abordé.

Le dialogue politique tenu les 10, 11 et 12 Octobre 2019 à Cotonou sur l’initiative du président Patrice Talon et l’assise de la résistance tenue durant la même période par l’opposition ont un goût d’inachevé, selon l’ancien ministre Sylvain Akindes. Selon lui, il y a un point essentiel qui n’a été abordé ni par les huit partis politiques conviés au dialogue ni par l’opposition lors de son assise de résistance.

En effet, selon Sylvain Akindes, de la kyrielle des points abordés, il y a un qui a été ignoré. Ce point à le croire a trait au taux de participation à partir duquel un élu peut représenter les populations. »

N’y avait-il pas un problème principal écarté par toutes ces concertations pendant le week-end? Il nous semble que « oui ». Celui de définir un taux minimum de participation à une élection pour que «l’élu» soit considéré comme représentant de la population

» a-t-il indiqué. Pour lui, c’est l’essentiel des leçons des élections législatives dernières.

L’article Bénin – Dialogue politique: Sylvain Akindes relève un point essentiel ignoré est apparu en premier sur BENIN WEB TV .

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives