Bénin: Joseph Tamègnon parle d’un défaut de Boni Yayi

L’ancien directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes du Bénin (Sogema) Joseph Tamègnon, proche collaborateur de Boni Yayi, s’est confié à la presse à la suite de la cérémonie d’ouverture des assises des forces de la résistance à Cotonou ce jeudi 10 octobre.

Il s’est préoccupé fondamentalement de la situation qui prévaut dans le pays depuis l’avènement du pouvoir de la rupture. Joseph Tamègnon, ancien conseiller technique à l’économie de Boni Yayi, ne partage pas du tout les options du pouvoir Talon. Raison pour laquelle il invite non seulement toutes les couches socioprofessionnelles à se lever tel un seul homme pour contrer les velléités compromettant la vie démocratique du pays. Il n’est pas d’avis qu’un dialogue soit organisé juste pour corriger les lois électorales. Pour lui, les lois se corrigent au parlement. « Une bonne Assemblée (nationale) bien élue vaut mieux que vingt dialogues politiques », insiste-t-il.

Abordant la question relative au problème qui semble diviser les Forces cauris pour un Bénin émergent, l’ancien président du conseil d’administration de Bénin tracteur a fait savoir qu’il disait à Boni Yayi que tous ceux qui l’entourent ne sont pas des hommes de confiance. Il fallait, en conséquence, prendre des dispositions pour se méfier d’eux. Mais, déplore Joseph Tamègnon,

« Boni Yayi n’anticipe pas, il ne sait pas voir devant ce qui va arriver… »

. Tel un prophète, il dit de façon péremptoire que les Fcbe connaîtront le même sort que la Renaissance du Bénin.

L’article Bénin: Joseph Tamègnon parle d’un défaut de Boni Yayi est apparu en premier sur BENIN WEB TV .

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives