Bénin : La fin d’un ramadan marqué par le coronavirus

Les fidèles musulmans se sont conformés ce dimanche au Bénin, aux recommandations en riposte contre la Covid-19, en optant pour des séances de prières qui ne regroupent pas assez de monde, souvent à leurs domiciles et non aux places Idi.

 

A cause du coronavirus, les places Idi n’ont accueilli personne ce dimanche 24 mai où les musulmans célèbrent la fête du ramadan. C’est le cas à Allada où les musulmans se sont retrouvés au domicile du Missionnaire régionale de la communauté islamique Ahmadiyyat du Bénin à Allada, Yasmir Mahmoud. Les mosquées étant fermées à cause de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. « Se soucier de préserver la santé des populations conformément aux instructions données par le gouvernement que la grande prière qui consacre la fin du jeûne de Ramadan, a été faite, sans une grande foule », a expliqué le missionnaire.

Seulement une dizaine de fidèles se sont regroupés au domicile du religieux, pour cette prière. L’observance de la distanciation physique, les règles d’hygiène ont été observées au cours de cette séance de prière. Le missionnaire a souligné que pendant ce mois de ramadan, où le monde entier est secoué par la pandémie du Covid-19, les multiples prières se sont déroulées dans les ménages.

Même constat chez l’imam de la mosquée centrale d’Allada, qui a prié à son domicile en compagnie de quelques fidèles. Idem à Abomey avec le Président de la Fondation Yacoubou Malehossou. Ils ont respecté les mesures barrières. La prière a regroupé une dizaine de musulman y compris l’Imam de la mosquée d’Abomey.

Dans les sermons,  il a été demandé à tous les musulmans, d’observer toutes les prières recommandées par Allah et, de faire de l’aumône envers les pauvres, les veuves, les orphelins, les malades et autres démunis.

L’ensemble des Béninois a été invité à la culture de la paix, à s’aimer et à dire la vérité afin que « l’harmonie règne partout pour le bonheur de tout le monde ».

« Il faut toujours continuer avec les bonnes œuvres même après le ramadan, afin de continuer à recevoir la bénédiction de Allah », a  prêché Missionnaire régionale de la communauté islamique Ahmadiyyat du Bénin à Allada. A l’occasion, des prières ont été dédiée aux dirigeants du Bénin, en particulier au Président de la République.

Cette fin du ramadan bouche un mois de jeûne pendant lequel  les musulmans  se sont abstenus de manger et de boire entre le lever et le coucher du soleil. Le jeûne du ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque.

Pendant cette fête de l’Aïd el-Fitr est avant tout une grande fête célébrée par les musulmans au Bénin plusieurs ont pris  du temps en famille et entre amis autour de grandes préparations culinaires. C’est un jour de fraternité, de pardon et de réconciliation. Cette année, la fin du ramadan a été marquée par le coronavirus.

 

Emmanuel Amour T.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives