Bénin/Pour plus d’impacts: La Fondation Mtn s’arrime au Programme d’action du gouvernement

Plus de 2,5 milliards F Cfa investis dans plus de 150 projets de développement communautaire, avec plus de 300 Organisations non gouvernementales (Ong) et Associations sponsorisées au Bénin. Ceci, seulement en 10 ans d’existence. Et pourtant, la Fondation Mtn n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Tout en s’arrimant désormais au Programme d’action du gouvernement (Pag), des projets d’envergure sont en train d’être élaborés dans le souci d’impacter davantage les communautés béninoises. A ce propos, la Fondation Mtn a organisé, par le biais du Cabinet RDF Strategies, vendredi 25 juin dernier, un atelier auquel ont pris part les experts dans les domaines de la Responsabilité Sociale, la gestion des parties prenantes, des relations publiques, des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et de la Communication. Au siège de la Fondation Mtn, hier lundi 5 juillet 2021, la Directrice générale et Présidente de la Fondation Mtn Bénin, Uche Ofodile est revenue sur les tenants et aboutissants de cet atelier.

 

La Fondation Mtn rêve grand pour le Bénin. Son ambition, elle le matérialise désormais en décidant de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population béninoise en participant au Pag. L’entreprise étant tournée vers l’avenir et se voulant plus proactive. Bien que les projets déployés aient impacté durablement des milliers de bénéficiaires, le temps est venu pour cette Fondation de créer des partenariats solides avec les Institutions de l’Etat.

Le Pag pour boussole

“Nous avons pensé qu’il fallait marquer une pause. En 10 ans, la Fondation a donné énormément mais on s’est également rendu compte qu’aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle dynamique. Le pays dans lequel nous sommes, le pays change. Il y a énormément de choses qui sont faites. Nous avons un gouvernement qui a un plan d’action clair. Nous avons estimé que la Fondation devrait participer de plus en plus à ce plan d’action pour mettre en place ce que nous avons appelé un vrai partenariat gagnant-gagnant en sachant que, lorsqu’un pays est géré et auquel on a donné une direction, il était important pour nous de nous arrimer à cette direction tout en continuant à aider les populations et être sûrs que nous faisons partie de cet écosystème”, a laissé entendre, la Directrice générale et Présidente de la Fondation Mtn, Uche Ofodile. Cet atelier donc, poursuit-elle, pour repenser notre façon de faire les choses et permettre d’avoir une nouvelle stratégie pour notre Fondation.

Des actions prioritaires engagées

Dans sa décision de participer au Programme d’action du gouvernement, la Fondation Mtn entend embrasser plusieurs secteurs. “Il y a tellement de chantiers”, a confié sa Directrice générale. Mais, déjà, un grand programme sur l’éducation numérique est prévu afin de  permettre à toute la population d’avoir accès au numérique. L’inclusion financière, notamment pour les femmes, reste aussi un axe sur lequel la Fondation Mtn désire apporter son appui. Aux dires de Uche Ofodile, un programme est également prévu autour de l’autonomisation des jeunes. Le secteur de la santé ne restera pas en rade. “Très tôt, nous avons commencé à travailler avec le gouvernement sur la question relative à la Covid-19 qui nous a montré l’importance de ce secteur clé”, va-t-elle signifier. La Directrice générale et Présidente de la Fondation Mtn, reste tout de même consciente que l’entreprise ne peut pas tout faire mais l’idée aujourd’hui, souligne celle-ci, est d’aller sur des projets d’envergure avec des impacts plus larges pour toute la communauté. D’ores et déjà, le personnel de Mtn Bénin est déjà mobilisé pour la cause. Considérant les différents projets qui seront retenus, chaque acteur, comme à leur habitude, fera valoir son talent.

L’après l’atelier

Se prononçant sur la suite à donner à l’atelier du vendredi dernier, la Présidente de la Fondation Mtn, Uche Ofodile a fait savoir que des étapes restent à franchir. La prochaine étape consistera, à la suite de l’atelier, à engager les discussions avec les partenaires sur les domaines d’intérêt sélectionnés et ensuite conduire la phase d’enquête au sein de nos communautés. “La première a été cet atelier, la deuxième serait d’aller vers nos différents partenaires et également le gouvernement pour avoir le retour, parce que nous devons nous assurer que les points sur lesquels nous pensons intervenir rencontrent leur accord. Au bout des différentes interventions, nous allons revenir nous asseoir, faire le point et établir notre programme pour les prochaines années”, précise la Directrice générale de Mtn même si pour elle, plus tôt c’est, mieux c’est.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives