Bénin : Reckya Madougou ne sera pas auditionnée à la CRIET aujourd’hui ; les raisons

La comparution de l’opposante Reckya Madougou devant la commission d’instruction de la CRIET ce jeudi 22 juillet est reportée d’une journée.

Dans un avis adressé aux avocats de l’opposante, le président de la commission d’instruction de la CRIET Rodolphe Yaovi AZO a invité Reckya Madougou à une nouvelle comparution jeudi 22 juillet 2021. Mais à la demande du conseil de Reckya Madougou, cette comparution est reportée d’une journée. C’est dire que Reckya PMadougou est attendue devant la commission d’instruction de la CRIET le vendredi 23 juillet 2021.

Jeudi 17 juin 2021, Reckya Madougou a été écoutée par des juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) dont le procureur spécial, Mario Mètonnou. L’audition s’est déroulée au cabinet du juge d’instruction. La candidate recalée à la présidentielle du 11 avril dernier du parti Les Démocrates a été écoutée seule pendant plus de six heures. Il n’y a pas encore eu de confrontation. L’audience qui a démarré avant midi a pris fin à 17h 30 et intervient plus de trois mois après l’incarcération de l’opposante. Au cours de cette audience à huis-clos, Reckya Madougou a été assistée par quatre de ses avocats : M. Renaud Agbodjo, M. Paul Kato Atita, M. Victorien Fadé et M. Nadine Dossou Sakponou. Selon les informations, l’accusée a nié les faits et devrait être écoutée à nouveau jeudi 22 juillet 2021.Ancienne Garde des sceaux, Reckya Madougou est poursuivie pour des faits d’« association de malfaiteurs et financement de terrorisme ».

Les co-accusés de Madougou écoutés un peu plus tôt

Avant son passage devant la commission de l’instruction de la CRIET, Reckya Madougou qui fut aussi Conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé, chargée de la microfinance, ses deux co-accusés, Georges Sacca et Bio Dramane Tidjani ont été auditionnés. Le colonel à la retraite et le proche parent de Réckya Madougou ont été écoutés séparément dans le même dossier.

Placé sous mandat de dépôt le 1er mars 2021, Bio Dramane Tidjani a été interpellé une semaine avant, de même que Georges Sacca. Selon le procureur spécial près la CRIET, Mario Mètonou, les deux auraient été approchés par Réckya Madougou pour planifier l’exécution de personnalités politiques dans le septentrion afin de faire arrêter le processus électoral qui était en cours au Bénin.

Emmanuel Amour T.

 

The post Bénin : Reckya Madougou ne sera pas auditionnée à la CRIET aujourd’hui ; les raisons first appeared on Les 4 VERITES.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives