Brian Shukan et Fructueux Gbaguidi à une session du projet ECHO

L’ambassadeur des Etats Unis au Bénin, Brian Shukan a assisté dans l’après-midi de ce jeudi 09 juin 2022, à une session du projet ECHO. La session spéciale a été également marquée par la présence du chef d’Etat-Major général des forces armées béninoises, Fructueux Gbaguidi, du directeur central des services de santé des armées, des officiers et médecins du service de santé des armées, et du coordonnateur du projet ECHO.


Le projet ECHO (Extension for Community Healthcare Outcomes) est un projet du Département de la défense des Etats Unis (DHAPP). Il permet aux prestataires de soins en médecine générale d’administrer des soins conformes aux meilleures pratiques pour les affections complexes touchant les populations mal desservies. Au cours de la session spéciale de ce jeudi, l’ambassadeur des Etats Unis s’est réjoui de voir les progrès réalisés. Le projet, souligne Brian Shukan, exploite la technologie pour éliminer les barrières qui empêchaient auparavant les patients de recevoir les soins spécialisés uniquement disponibles à l’hôpital des Forces armées béninoises de Cotonou. Selon le diplomate américain, c’est un programme qui rend les soins accessibles aux soldats dans tout le Bénin, et permet au patient de recevoir le soutien médical dont il a besoin.

La session ECHO est un super hub qui fournira une formation essentielle aux travailleurs de la santé déployés dans des endroits éloignés et élargira l’accès aux protocoles des FAB afin de standardiser et d’améliorer les soins aux patients, a expliqué l’ambassadeur.

« Le projet ECHO est un merveilleux outil de commandement de coordination, mais également d’intervention à distance qui permettra de rapprocher le patient du médecin traitant et vice-versa », a fait savoir le chef d’Etat-Major général des forces armées béninoises. Pour Fructueux Gbaguidi, c’est une grande avancée parce que loin de Cotonou, loin des grands centres, loin des grandes emprises, il n’est pas facile de se faire soigner ; et le projet ECHO, se réjouit-il, « va forcément mettre fin à cette discrimination ».

Le chef d’Etat-Major général a par ailleurs émis le vœu qu’au fil du temps, l’ambassade continue à assister le service de santé de l’armée, mais aussi les armées de façon général afin que le Bénin puisse continuer à bien se soigner, et que dans d’autres domaines, les problèmes de sécurité soient très vite réglés et deviennent un lointain passé.

Les unités de Kandi, Bembèrèkè, Parakou, Ouidah, Cana, Natitingou, etc, ont suivi par visioconférence, la session spéciale de ECHO.

F. A. A.

Quelques images

















Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives