Calme précaire après les violences qui ont suivi la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko

Au Sénégal, un calme précaire s’est installé après les violences qui ont éclaté du 1er au 3 juin 2023, notamment à Dakar, la capitale, et Ziguinchor, dans le sud du pays. Seize personnes ont été tuées, selon le dernier bilan officiel. Des troubles avaient éclaté dans la foulée de la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse ».

Source

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire