Camp d’initiation des jeunes talents en lutte olympique: De jeunes garçons et filles détectés et formés à Djougou

La place de l’indépendance de Djougou a abrité samedi, 29 octobre 2022, deux grandes activités en lutte. Il s’agit de la détection des jeunes talents en lutte africaine et le camp de formation des jeunes en lutte olympique. Au terme de ces deux activités, une vingtaine de jeunes garçons et filles ont été détectés et formés pour assurer une relève de qualité.

 

Devant une foule impressionnante, les jeunes lutteurs venus de Djougou, Waké, Copargo, Sèmèrè et Bassila ont démontré tout leur savoir-faire en lutte africaine en présence du président de la Fédération béninoise de lutte (FéBéLutte), du Directeur départemental des sports de la Donga et quelques personnalités de la ville. A l’issue de ce tournoi de détection qui a connu la participation de 92 jeunes enfants, une vingtaine a été retenue pour prendre part au camp d’initiation en lutte olympique qui s’est déroulé dans l’après-midi de ce même samedi 29 octobre.

Grâce au Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sport et de loisirs (Fndajsl), dix jeunes garçons et dix jeunes filles ont bénéficié d’une formation sur les notions de base en lutte olympique. Dirigée par Amoussou Nicolas Cakpo, entraîneur de lutte olympique, cette séance d’initiation a véritablement permis aux jeunes talents détectés de s’approprier des fondamentaux en lutte olympique. Au terme de ce camp de formation, une attestation de participation a été remise à tous les jeunes enfants qui ont pris part à ladite formation. Rappelons que ces deux activités s’inscrivent dans le cadre du programme «La pépinière olympique» qui vise à détecter de jeunes talents de 11- 12 et 13 ans en lutte africaine et à les former en lutte olympique dans le but de préparer une relève de qualité capable de représenter le Bénin aux compétitions sous régionales, continentales et mondiales. Pour le président de la FéBéLutte Yves Azifan, l’objectif de ce programme initié par le Comité exécutif est de former par département, une vingtaine de jeunes enfants en lutte olympique pour des compétitions futures. Après Dassa, Cotonou, Abomey, Natitingou, Parakou et Djougou, Karimama accueillera ce tournoi de détection le 19 novembre 2022 pour le même exercice.

 

M.M.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives