Campagne présidentielle: Messages des duos en lice

Message des candidats/Duo Soumanou-Hounkpè

EDUCATION

 Assurer l’accès de tous à une éducation et formation de qualité.

 S’agissant des difficultés de l’éducation de qualité, on peut citer le problème de rétention dans le système éducatif qui persiste surtout au niveau du cours primaire.

En termes d’acquisition des connaissances par les apprenants, les niveaux de connaissance restent insuffisants comme le confirment les examens nationaux. En ce qui concerne l’égalité du genre dans le système éducatif, il convient de noter que les chances d’accéder à chaque niveau d’étude du primaire sont quasiment égales pour les filles et les garçons tandis que les écarts sont plus remarqués dans le secondaire et le supérieur. Pour ce qui est de l’efficacité du système éducatif, c’est le lieu de signaler une faible adéquation entre l’éducation et la formation avec les besoins du marché de l’emploi. A tout ceci s’ajoute une mauvaise gestion du corps enseignant.

DIAGNOSTIC

  • Mauvais système de recrutement et de gestion des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire (Aspiranat) ;
  • Manque d’infrastructures ; Manque d’enseignants qualifiés ;
  • Manque de formation des enseignants ;
  • Insuffisance de centres universitaires thématiques ;
  • Difficultés d’accès aux allocations et services universitaires ;
  • Nomination des doyens et vices doyens dans les facultés.

MESURES CLEES PROPOSEES

  • Régler le problème des enseignants aspirants ;
  • Donner une formation adéquate aux enseignants gage d’un encadrement sérieux des apprenants ;
  • Garantir les chances d’accès à l’enseignement maternel et primaire à tous les enfants en âge d’être scolarisés ;
  • Veiller à une répartition spatiale, équilibrée des infrastructures scolaires et à la réduction des disparités du genre ;
  • Assurer le recrutement des enseignants qualifiés par les universités ;
  • Construire des infrastructures adéquates pour faire face à la massification dans les universités ;
  • Encourager la création des centres universitaires thématiques ;
  • Revoir le système d’inscription des étudiants dans les universités du Bénin ;
  • Repenser le système d’allocations universitaires ;
  • Revoir la gestion des œuvres universitaires ;
  • Décentraliser les services de la Direction des Bourses et Secours Universitaires (DBSU) ;
  • Restaurer les élections des doyens et leurs vices par leurs pairs dans les facultés ;
  • Elargir les offres de formation continue ;
  • Proposer de nouvelles filières pour répondre aux besoins du développement ;
  • Financer la recherche universitaire ; Réhabiliter les Ecoles Normales des Instituteurs ;
  • Créer des lycées techniques.

Message des candidats/Duo Talon-Talata

UNE SECURITE OPTIMALE, UNE INDUSTRIE TOURISTIQUE FLORISSANTE

Chers compatriotes,

Malgré les efforts qui ont permis de faire reculer l’insécurité ces dernières années, nous savons qu’il n’y a pas d’insécurité zéro. C’est la raison pour laquelle des défis restent à relever. Aussi, pour renforcer les acquis et garantir davantage de sécurité aux populations sur toute l’étendue du territoire national, le programme 2021-2026 du duo TALON-TALATA prévoit-il la construction de centaines de commissariats d’arrondissement, le renforcement des effectifs grâce au recrutement de plus de 3000 agents, et à la formation du personnel en poste.

De même, l’armée sera invitée à compléter l’action de la Police républicaine sur le front de la promotion de la sécurité intérieure. A cet effet, 12 camps seront construits dans des communes frontalières, pour prévenir le péril terroriste qui sévit ailleurs, dans des pays ayant des frontières en partage avec nous.

Garantir la sécurité pour tous, pour les nationaux comme pour les étrangers, c’est un atout important pour promouvoir l’industrie touristique, un secteur promis à devenir, sous peu, un des piliers de la renaissance économique du Bénin. Pour cela, les investissements en cours vont se poursuivre et s’achever afin que le secteur s’arrime aux standards internationaux et génère la création massive d’emplois au profit des jeunes notamment.

Vous savez que dans cette perspective, de nombreuses actions ont déjà été posées : les études portant sur divers projets, préalables aux investissements, la création d’un lac marin à Donaten, la réalisation de la digue immergée d’Avlékété pour, à terme, l’implantation d’un village de vacances de grand standing…

Ainsi, au regard des projets dont les études ont déjà été finalisées, de nombreux chantiers physiques seront ouverts dès 2021 pour donner corps à l’éclosion du Bénin comme pôle d’attractions touristiques de référence. Il s’agit notamment de la concrétisation des projets :

Complexe Marina de Ouidah dont la base des travaux est déjà installée pour leur démarrage imminent ;

« Réinventer la cité lacustre de Ganvié » pour lequel les études sont finalisées et des maisons pilotes ont été construites en attendant le déploiement du projet dans toute son envergure ;

La construction de réceptifs hôteliers de grande réputation en partenariat avec des opérateurs privés ;

Le Pôle muséal d’Abomey pour l’épopée des rois et reines du Danxomè et celui de Porto-Novo avec le Musée du Vodun/Orisha ;

La Route des Couvents, un circuit inédit de visites touristiques ;

La Route des Tatas à Boukoumbé ;

Le Palais royal et l’arène pour la célébration de la Gaani à Nikki ;

La Halte touristique à Allada avec la réhabilitation de la Maison coloniale et l’aménagement de la Place « Toussaint Louverture » ;

La poursuite de la restauration du patrimoine afro-brésilien à travers tout le pays ;

Les sept arènes culturelles dont les études sont déjà achevées ;

La construction de centres de formation aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie.

Autant de réalisations nous rassurent que d’ici 2026, le Bénin sera à l’affiche comme une destination touristique majeure du continent et du monde.

Le tourisme intérieur sera également promu par une politique spéciale permettant aux béninois de découvrir les richesses de leur pays et de constituer une clientèle additionnelle.

Pour accompagner le boom touristique, le programme prévoit des actions d’envergure dans le domaine des arts et de la culture. Tout spécialement, il sera construit le COMPLEXE UNAFRICA en lieu et place de l’actuel Centre de promotion de l’artisanat.

Message des candidats/Duo Kohoué-Agossa

Notre programme de société construit en plusieurs axes de développement est à coup sûr la solution aux maux qui minent notre pays. Pendant les 15 jours nous vous avons convaincus et vous nous avez convaincus sur la justesse et la légitimité de notre combat politique pour la restauration de la confiance. Lors du passage de notre DUO dans les départements, villes, quartiers de villes, villages et hameaux du Bénin nous avons pu lire sur les visages de chacun de vous, la désolation, la tristesse d’un peuple qui nous a égrené le chapelet de la misère quotidienne que fait vivre aux concitoyens le régime de la rupture et son chantre.

Nous avons pu lire dans vos visages fort heureusement une lueur d’espoir ; celle d’avoir l’opportunité de mettre fin le 11 Avril à tant d’années d’exclusion et de fracture des couches sociales et économiques du Bénin.

Oui Le DUO KOHOUE AGOSSA a foi en la capacité d’un peuple souverain à sanctionner ses dirigeants par la voie des urnes !

Peuple Béninois vous êtes le véritable dépositaire de l’alternance par la voie des urnes !  Durant deux semaines à travers notre discours cohérent et notre offre politique concrète, vous avez pu vous convaincre et nous convaincre que le DUO de la surprise et de l’étonnement KOHOUE-AGOSSA ne fera pas de la figuration.

TOUS ENSEMBLE POUR UNE ALTERNANCE QUI ENTRAINE UN PROGRES INCLUSIF A PARTIR DU 11 AVRIL 2021

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives