Can 2025/Regard sur le football marocain (Partie 5): Candidature Maroc 2025…

Aujourd’hui, le Maroc est le seul pays africain à avoir passé avec succès le préalable exigé par la Fifa concernant l’ensemble des critères établis dans son cahier de charge (infrastructures sportive, hôtelière, de santé …) pour pouvoir être éligible pour l’organisation de la Coupe du Monde dans son nouveau format à 48 équipes (au lieu de 32).

 

Lors de la candidature pour la CDM 2026, une Task Force de la FIFA composée de dizaines d’experts avait sillonné tout le Maroc pendant plusieurs mois avant d’attribuer une note au-delà de la moyenne qui rendait la candidature du Royaume éligible à la CDM dans son nouveau format à 48 équipes. Le Maroc n’a pas accueilli de CAN depuis 1988 alors que la ferveur et la passion du public marocain a pu être remarquée par tous lors des différentes compétitions de football ces dernières années, notamment lors de la Coupe du Monde Qatar 2022, lors de laquelle le Maroc fut le premier pays africain de l’histoire à accéder aux demi-finales. La CAN 2025 au Maroc sera un événement réussi car la compétition se déroulera dans des conditions logistiques optimales.

Rappel des villes hôtes et stades :

Tanger (60.000 places), Fes (35.000 places), Rabat (45.000 places), Casablanca 45.000 places), Marrakech (45.000 places) et Agadir (45.000 places). Le Maroc bénéficie de l’une des meilleures infrastructures footballistiques d’Afrique, tous les stades retenus ayant reçu l’homologation de la FIFA (dans le cadre du dossier de candidature pour la Coupe du Monde 2026), mais aussi celle de la CAF, dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde et à la CAN. Le Royaume est également doté du Complexe Mohammed VI de Football, l’un des meilleurs centres nationaux de football au monde. Le choix des villes hôtes répond à l’exigence de l’excellence opérationnelle, et ces termes d’infrastructures sportives, résidentielles et de transport, répondant aux exigences de la CAF. Notre candidature offre d’autres nombreux avantages. Nous avons une solide expérience en termes d’organisations d’événements sportifs, surtout footballistique. Le Maroc a organisé la CAN féminine 2022, la Ligue des Champions Féminine 2022, le CHAN 2018 mais aussi plusieurs conférences, tel que le Séminaire FIFA-CAF sur les infrastructures, au Complexe Mohammed VI, en 2020. Ainsi, le Maroc a accueilli plusieurs équipes africaines n’ayant pas de stades homologués lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2022, jusqu’à 16 équipes nationales en même temps, ce qu’on pourrait apparenter à une «mini CAN».

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire