Can 2025/Regard sur le football marocain (Partie2): Les axes de l’amélioration de la gouvernance, de la formation et le football féminin

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) accompagne les clubs nationaux sur les plans administratif et financier. Et, les axes de l’amélioration de la gouvernance et de la formation sont des points saillants des ambitions du royaume.

 

Les clubs de l’élite sont en cours de transformation en sociétés anonymes et ont été placés sous la surveillance de la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion. D’autre part, la FRMF octroie à chaque club de première division une subvention annuelle d’environ 600 000 euros. Sans compter l’aide financière et le soutien apporté à l’ensemble des clubs qui participent aux compétitions continentales interclubs. Le triomphe du football marocain est aussi à mettre au crédit de l’excellente gestion de la part de la FRMF de la crise du covid-19 : la Botola 2019/2020 a repris avec un protocole sanitaire efficace, qui a permis aux fans marocains de vivre une saison épique, avec trois équipes en lice pour remporter le titre lors de la dernière journée.

De plus, malgré la crise, la FRMF a réussi à avoir un nouveau sponsor, Inwi (secteur télécom), a engagé une société spécialisée dans la programmation des matchs de championnat, et à généraliser la VAR à la deuxième division.

Axe amélioration de la formation…

La FRMF a mis la formation des joueurs au cœur du développement du football national. Les clubs nationaux ont des centres de formations de qualité (FUS Rabat, RS Berkane…) et mise sur les joueurs issus du vivier local, tandis que d’autres clubs se dotent d’académie de premier plan. A titre d’exemple, le Raja Casablanca vient d’inaugurer une nouvelle académie de football flambant neuve. La FRMF a également axé sa stratégie sur la promotion de la formation des cadres, notamment des entraîneurs, mais aussi le staff médical et les arbitres. Cette amélioration de la formation s’est traduite par un exploit il y a deux ans : l’équipe nationale U20 s’est qualifiée à la CAN U20 en Mauritanie, ce qui n’était pas arrivé depuis 15 ans.

Axe football féminin…

Le Président Lekjaa a annoncé en 2019 un important plan de développement du football féminin. Cela s’est matérialisé par la mise en place d’un Plan Marshall avec la multiplication par six du budget du football féminin, la mise en place pour la première fois d’un championnat professionnel féminin sous l’égide d’une institution dédiée, la Ligue National du Football féminin, elle aussi nouvellement créée. Le coach français Reynald Pedros, double vainqueur de la ligue des champions féminine de l’UEFA, a été embauché, ce qui illustre l’ambition de la FRMF pour le football féminin. En 2022, le Maroc à organisé pour la première fois la CAN féminine. Ce fut une immense fête pour le football africain, avec notamment des records en termes d’audiences et de spectateurs, et surtout un beau parcours pour les Lionnes de l’Atlas qui se sont hissés jusqu’en finale de la compétition, avec à la clé un ticket pour participer à la Coupe du Monde féminine de la FIFA 2023, sachant que les U17 féminine ont aussi réussi l’exploit de se qualifier à la Coupe du Monde de la FIFA 2022.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire