Can 2025/Regard sur le football marocain (Partie2): Quid de l’axe infrastructures…

Le Royaume dispose aujourd’hui de plus 200 pelouses synthétiques aux normes, d’une vingtaine de stades avec pelouses naturelles et éclairages aux normes, de cinq centres régionaux de formation ainsi que du fameux Complexe Mohammed VI de Football, infrastructure unique en Afrique. Ses installations s’étendent sur presque 30 hectares et offrent des équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui font de ce joyau du football marocain, l’un des complexes sportifs les plus importants et performants de la planète. Parallèlement, les instances marocaines ont également insisté sur les infrastructures locales. «Dans les 12 régions du Maroc, nous avons une équipe pilote le développement régional, à commencer par la détection des talents, qui doivent passer par les centres de formation des clubs. C’est pour cela qu’on a fait un effort énorme pour doter les clubs de centres de formation. Les centres régionaux sont les mêmes que le centre national, mais en miniature», a détaillé le président de la FRMF lors d’une intervention devant la presse.

«C’est notre conception du cycle de développement, qui commence par la détection dans le football de masse, et qui doit s’acheminer via les clubs, vers le centre régional, et le centre d’excellence national», a poursuivi Lekjaa. Ainsi, à Saidia, dans l’ouest du Maroc, la FRMF a construit un centre technique, le Centre Régional de Saidia, fortement inspiré du Complexe Mohammed VI. D’autres centres régionaux sont en cours de livraison.

Le développement des infrastructures s’accompagne d’un volet scolaire, pour tenter de resserrer encore un peu plus les mailles du filet et ne manquer aucun talent potentiel. «Nous avons commencé un programme Sport-Etude avec le Ministère de l’Éducation Nationale pour avoir des structures scolaires dans tout le Royaume, pouvant abriter des garçons et des filles qui pratiquent le football d’une manière permanente avec une programmation adaptée dans tous les niveaux de scolarité», explique le Président de la FRMF.

Régulièrement candidat à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA, le Maroc possède sans conteste la meilleure offre touristique du continent africain, avec des infrastructures de premier plan (hébergements et transports) et des terrains de football répondant aux standards internationaux.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire