Caniveaux à ciel ouvert à Cotonou : Un danger pour les usagers de la route

La beauté des rues de Cotonou tutoie progressivement celle des grandes villes de la sous- région ouest-africaine. Toutefois,  l’autre danger que redoutent les habitants de la capitale économique du Bénin  et de la ville demeure les caniveaux à ciel ouvert qui jonchent les trottoirs.

 

Ces caniveaux non-dallés suscitent la colère de la population, qui de plus en plus en fait les frais. Plusieurs personnes en ont été victimes. « Un soir de saison des pluies, un ami marchant sur le trottoir est tombé dans le caniveau écopant de quelques blessures et d’une fracture à la jambe », raconte Marc Vigan, vitrier. Ces genres de situations arrivent souvent.

Situant les responsabilités, certains évoquent la mauvaise qualité et le manque d’entretien des infrastructures, qui restent une grande préoccupation, parfois délaissées par les services qui ont l’obligation de s’en charger notamment au niveau des municipalités. « Généralement c’est parce que les voies sont inachevées que plusieurs caniveaux ne sont pas dallés dans nos villes, principalement à Cotonou. Mais au quartier Houéyiho, plusieurs caniveaux sont laissés ouverts suite à des travaux de curage », a tempêté Victoire Sèmado, fonctionnaire d’Etat.

Un avis qui n’est pas entièrement partagé par Oumar Amadou, un vendeur de chaussures, et un agent de la BOA pris sous anonymat. Ceux-ci estiment que les caniveaux à ciel ouvert sont pour la plupart l’œuvre de citoyens indélicats à la recherche de canal d’évacuation d’ordures ménagères et d’eaux souillées.

En attendant qu’une solution urgente soit trouvée, les caniveaux à ciel ouvert continuent d’être la cause d’accidents et dommages corporels à la population, surtout la nuit avec des lampadaires défectueux.

 

Avec ABP

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives