Célébration de la fête du nouvel an à Cotonou: L’Ong Dagbemanbou a fêté avec les enfants de Yénawa

Le 1er janvier 2023 a été une journée inoubliable pour les enfants du quartier Yénawa, dans le deuxième arrondissement de Cotonou. Grâce à l’Organisation non gouvernementale (Ong) Dagbemanbou, ces enfants ont fêté le nouvel an dans une bonne ambiance et dans les conditions appropriées. C’était dimanche, 1er janvier 2023, au siège de l’Ong Dagbemanbou, à Cotonou.

 

En respect à ses engagements, notamment porter assistance aux plus démunis et aux enfants déshérités, promouvoir la culture et la connaissance de l’histoire africaine et européenne, faciliter la formation de la jeunesse aux techniques d’énergie renouvelable et promouvoir les activités sportives professionnelles et l’éducation, l’Ong Dagbemanbou continue de faire des heureux dans le rang des enfants. La dernière en date est l’acte posé à l’endroit des enfants déshérités du deuxième arrondissement de la ville de Cotonou.

Un dimanche 1er janvier tout particulier pour ces enfants du quartier Yénawa qui ont bien mangé et bu à leur guise sous le contrôle des responsables de l’Ong Dagbemanbou. La cerise sur le gâteau, chaque enfant est reparti avec au moins un cadeau bien emballé en souvenir. Emus et très heureux, ces enfants n’ont pas manqué d’esquisser quelques pas de danse aux sons et aux rythmes béninois, africains et d’ailleurs. Tout ceci, sous l’œil vigilent des autorités locales qui étaient présentes au siège de l’Ong Dagbemanbou, notamment le chef quartier de Yénawa Paul Affokpe Zanmenou et ses conseillers Eugène Agbotan, Ferdinand Rafiou Tokindji et Kouemaho Serge Agbodjogbe. Aux dires des autorités, l’acte posé par l’Ong Dagbemanbou est humanitaire.

Pour Idelphonse Semako Houessou Alla, représentant de l’Ong Dagbemanbou à Cotonou dont le siège principal est en Belgique, ces enfants ont aussi le droit de fêter comme tous les enfants du monde entier. «Ce sont les enfants déshérités, et bon nombre parmi eux n’ont pas de toit sous prétexte que leurs maisons ont été inondées», confie-t-il, avant d’ajouter que l’un des piliers de l’Ong Dagbemanbou est de rendre heureux les enfants. «Et c’est ce que nous faisons chaque fois quand le besoin se fait sentir», a indiqué Idelphonse Semako Houessou Alla. Pour rappel, le 24 décembre 2022, lors de la fête de la nativité, l’Ong Dagbemanbou était dans le département du Plateau pour offrir des cadeaux et vivres aux enfants de l’orphelinat Banigbé dans la Commune d’Ifangni.

A.F.S.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives