Centrafrique: le plus puissant des groupes armés se retire de la coalition rebelle

Le plus puissant des groupes armés centrafricains, l’Unité pour la paix en Afrique centrale (UPC), a annoncé son intention de quitter la coalition rebelle anti-gouvernementale.

Alors que plusieurs groupes armés se sont unifiés pour combattre et tenter de déloger le gouvernement en place en Centrafrique, l’un des groupes armé, l’UPC, actif dans l’est de la République centrafricaine (RCA), a indiqué qu’il quitte la coalition. L’Unité pour la paix en Afrique centrale (UPC) « s’engage à se retirer de la Coalition des patriotes pour le changement », a déclaré le chef du groupe Ali Darassa dans un communiqué cité par France 24.

Cette décision du chef de l’UPC a été justifiée par le fait que ce dernier reste attaché à l’accord de paix de février 2019 signé entre le gouvernement centrafricain et plus d’une douzaine de groupes armés. Selon Darassa, la population de la RCA souffrait de la famine, de l’instabilité et d’un manque d’assistance humanitaire suite à la crise électorale dans le pays, rapporte Sputnik.

L’élection présidentielle du 27 décembre 2020 a vu le président de la RCA Faustin-Archange Touadera réélu pour un second mandat, avec 53% des voix. Toutefois, des circonscriptions électorales entières n’ont pas été en mesure de voter dans les zones contrôlées par les milices et certaines n’ont réussi qu’à tenir un vote partiel en raison de l’intimidation des rebelles armés.

Source : BENIN WEB TV

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives