Cinéma/Formation triptyque initiée par Tella Kpomahou: Canal+ Bénin accompagne la promotion des talents locaux

La Salle polyvalente de Blue zone à Zongo a servi de cadre, samedi 22 octobre 2022, à une cérémonie de restitution de la formation triptyque organisée au profit de 23 jeunes dans trois pôles à savoir : l’actorat, l’écriture de scénario et la production. Pensée par l’Association Wani Ayo de Tella Kpomahou, cette initiative a reçu de bout en bout le soutien de Canal+ Bénin, partenaire privilégié du développement du cinéma béninois.

 

Du 10 au 22 octobre, s’est tenue dans les locaux de Semé city à Cotonou, une formation triptyque dans trois domaines à savoir : l’écriture de scénario, l’actorat et la production. Au cours de ces douze jours de formation, les 23 bénéficiaires venus d’horizons divers ont été nourris de connaissances par des stars des domaines choisis. À l’issue donc de cette immersion théorique et pratique, toutes les parties concernées se sont donné rendez-vous. Ceci, pour un bilan. Au cours de la cérémonie organisée pour la circonstance, les candidats ayant participé à cette formation dans le pôle écriture de scénario ont exposé à l’assistance, de quoi retourne les projets autour desquels, ils ont été sélectionnés. De leurs développements, il ressorts que des thématiques liées aux enfants et aux femmes victimes de notre société ont un grand intérêt pour ces jeunes formés. Des projections qui démontrent qu’ils ne sont pas déconnectés de leurs réalités sociétales. Pour Tella Kpomahou, comédienne actrice franco-béninoise, Fondatrice de l’Association Wani Ayo et initiatrice de la formation, cette dernière découle de leur première action qui était des journées de réflexion sur le cinéma béninois tenues les 16 et 17 décembre dernier.  « Aujourd’hui, le bilan est positif. Je suis très satisfaite du travail accompli durant ces douze jours. Je suis satisfaite personnellement puisque comme je l’ai dit, nous sommes dans un métier où il est important de créer un réseau, de créer une famille professionnelle. On travaille beaucoup plus efficacement avec des gens qu’on connaît, avec des gens en qui on a confiance. Donc, c’est une grande satisfaction que j’éprouve. Les perspectives, c’est de pouvoir accompagner ces apprenants », a-t-elle évoqué tout en annonçant qu’elle a très envie que cette histoire continue. À son tour, Christiane Chabi Kao, productrice et formatrice sur cette initiative, s’est dite fière d’avoir participé à la formation de ces jeunes talents. À l’écouter, ils n’ont pas beaucoup d’occasions de former en production. Participer donc à une telle initiative et surtout aux côtés de Faissol Gnonlonfin, l’un des producteurs les plus emblématiques du moment, est un privilège pour elle.

Canal+ pour la promotion des talents locaux…

À l’instar de l’Association Wani-Ayo, plusieurs autres partenaires ont porté cette initiative. Canal+ Bénin, comme à l’accoutumée, en fait partie. Si Tella Kpomahou n’a pas manqué de remercier le Groupe pour tout ce qu’il fait pour l’éclosion des talents locaux, il n’est plus à démonter que Canal+ Bénin s’investit aujourd’hui de plus dans la promotion et production des films béninois. À en croire Mouminou Ologan, Chargé de communication digitale Canal+ Bénin, le groupe a à cœur le développement du cinéma béninois. Chez Canal+, ils rêvent, à l’entendre, de voir beaucoup plus de contenus béninois sur les antennes. « Du coup, c’est toujours un grand plaisir pour nous de voir ce genre d’initiative qui permet de mettre davantage en lumière les cinéastes béninois. Je suis convaincu qu’on aura de beaux cinémas sur nos antiennes si et seulement si nous avons des cinéastes béninois bien formés et surtout qui partagent l’expérience avec d’autres. C’est donc pour nous un grand plaisir d’accompagner cette formation triptyque organisée par Tella Kpomahou qui est béninoise et qui arrive à associer des noms comme Faissol Gnonlonfin qui fait ses preuves à l’international notamment sur des créations originales Canal+ », a-t-il indiqué tout en réitérant que la présente formation vient renforcer tous les efforts déjà consentis par Canal+.

 Ils ont dit…

Gaël Hounkpatin, atelier écriture de scénario

Déjà on ressort riche d’outils par rapport aux techniques, aux méthodes. On ne peut rien faire sans méthodologie. Ça a été le lieu pour nous d’apprendre et de travailler par la même occasion sur nos projets personnels.  Aujourd’hui, nous avons des projets en développement. Personnellement au stade où j’en suis, j’ai besoin d’une aide au développement pour peaufiner mon projet, pourquoi pas trouver une production et réaliser mon projet

Guy Ange Djomion Ahimakin, module actorat

J’ai retenu beaucoup de chose au terme de ces douze jours de formation. On a franchement super bien appris. De toute façon, c’était un renforcement de compétence pour moi. Aujourd’hui, je peux dire avec certitude que mes compétences sont largement renforcées. Il y a beaucoup d’erreurs que je faisais et que je ne referai certainement plus.

Marlène, pôle production

À l’issue de cette formation, j’ai retenu beaucoup de choses. Je ne peux que rendre grâce à Dieu pour tout. Que les productions s’enchaînent. Nous espérons que les producteurs nous inviterons sur les projets à venir. Nous aussi, en tant qu’apprenante de cette formation, j’espère que nous allons mieux nous unir pour émerveiller nos formateurs. Parce que le cinéma n’est pas individuel. J’espère qu’ensemble, on fera un bon travail

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives