Claudine Prudencio, satisfaite de l’issue des travaux

Pendant trois jours, les acteurs de la politique béninoise se sont retrouvés autour de la table de dialogue sur initiative du chef de l’État.

Au cours des assises, plusieurs propositions ont été faites par les parties prenantes. Au termes de la rencontre, la présidente de l’UDBN livre ses impressions. « Je sors ragaillardie de ces trois jours de travaux. Le Chef de l’Etat a vu juste en nous invitant ici pour le dialogue politique. Je suis restée du début jusqu’à la fin des travaux parce que nous sommes à un tournant décisif de l’histoire politique de notre pays », a-t-elle indiqué. Elle se réjouit du fait que « Dans la salle, l’ambiance était vraiment empreinte de respect mutuel, de liberté d’expression et de sens aigu de patriotisme ». C’est déjà une avancée puisque l’honorable Prudencio avoue que « Nous avons franchement échangé entre acteurs politiques sur les vrais questions du moment et de l’avenir de notre Nation. Nous avons exploré tous les leviers à actionner pour faire baisser la tension dans le pays et aussi pour convenir d’un renforcement assez consensuel de la réforme du système partisan ». « Ce qui importe, c’est le Bénin. Celà s’est senti dans les travaux. Je souhaite que le seul parti qui n’a pas répondu à l’appel trouve les moyens de rencontrer le Chef de l’Etat pour échanger avec lui », a-t-ajouté. Pour elle, « Ce que l’UDBN a toujours prôné, c’est la paix. Et je pense que la mise en œuvre des conclusions du présent dialogue contribuera à la préservation de cette paix. Le rapport est remis au Chef de l’Etat. Je sais qu’il est un homme de parole et il saura faire ce qui est bien pour le pays. Nous l’encourageons et le soutenons dans ses efforts pour le développement du pays ».

Même si le rapport sera étudié en conseil des ministres, il faut déjà noter le consensus autour de certains points de désaccord.

G.A.

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives