Code de gestion des activités sportives, ludiques et juvéniles au Bénin : Une action du ministre Homeky qui suscite admiration

(« Nous n’aurions rien fait de durable si ne nous asseyions pas pour consigner dans un document de politique ce que devraient, désormais, être le sport, les loisirs et la jeunesse au Bénin », dixit Oswald Homeky)

Piloté par le président du Comité national et olympique sportif béninois (Cnos-ben), Julien Minavoa, l’équipe chargée de l’élaboration des politiques sportives nationales a transmis au ministre des Sports, Oswald Homéky, le rapport issu de ses travaux de recherche. La remise officielle de ce document d’intérêt public s’est déroulée, lundi 19 avril, à Cotonou en présence de certaines sommités de l’univers sportif national et de la presse sportive locale.

Enfin, le Bénin dispose d’un code de gestion des activités sportives, ludiques et juvéniles. Ce résultat est le fruit d’une équipe savamment concoctée par le ministre des Sports Oswald Homéky. Faite d’une ossature hétéroclite, elle est composée de onze membres venus de divers horizons. Dans ses rangs, on relève, outre la présence des cadres du ministère des Sports, celle du Comité national olympique et sportif béninois, des journalistes sportifs, d’anciens sportifs et d’universitaires. A la suite de leur installation, le 07 juillet 2020, les membres du comité de suivi se sont attelés à élaborer, à l’issue de quatre-vingt-dix jours, une feuille de route.

La route ayant conduit à l’obtention de ce document a été marquée par d’importantes séances de travail aussi bien entre les membres du comité qu’avec le personnel clé des cabinets. Rappelons que deux ateliers se sont déroulés, respectivement les 06 et 11 août 2020, sur la politique nationale des sports et sur les loisirs. Plus récemment, du 09 au 12 mars dernier, à Grand-popo, les acteurs du monde sportif local se sont retrouvés pour finaliser l’ensemble des documents liés à l’élaboration et à l’actualisation des politiques sportives nationales.

En revenant sur cette immense tâche, le président du comité technique de suivi Julien Minavoa a, dans son allocution inaugurale, exprimé les impressions de son équipe à l’endroit de l’autorité ministérielle. « Aujourd’hui, nous sommes fiers, M. le ministre, de vous dire que nous sommes arrivés à bon port et que tous les documents sont aujourd’hui prêts ». « Je suis fier d’avoir eu à travailler avec toutes ces personnalités que je remercie publiquement », a-t-il ajouté.

Dans un exposé succinct, le rapporteur général du comité technique de suivi Victor Soumon Lawin a présenté le document remis au ministre. Composé de quatre livres et d’un livre préliminaire, la charte nationale sportive a été conçue pour encadrer, dans toutes les acceptions, les deux axes principaux de la pratique sportive. Il s’agit du sport pour tous qui vise le bien-être et le sport de compétition qui est régi par la recherche de la performance.

Quant à la charte nationale des loisirs, elle a servi de fenêtre au comité technique de suivi pour clairement définir les loisirs qui seront codifiés. A cet effet, l’accent a été mis sur le rôle des acteurs publics (Etat, collectivités publiques et privées) et les acteurs privés avec une précision sur les conditions d’exercice des loisirs en République du Bénin.

Quant au ministre Oswald Homéky, il s’est réjoui du travail effectué par le comité technique de suivi. « Mon émotion est vive parce qu’enfin, nous arrivons au bout du tunnel ». Comme il est de bon ton, l’administrateur en chef du sport national a remercié tous les membres de l’équipe habilitée pour produire cet ouvrage. « Je veux, ici, au nom du Bénin, au nom de la Nation, du gouvernement, du président de la République, remercier très sincèrement tous les membres du comité ». D’après le ministre Homéky, sans cette réforme, tous les efforts consentis jusque-là auraient été vains. « Nous n’aurions rien fait de durable si ne nous asseyions pas pour consigner dans un document de politique ce que devraient, désormais, être le sport, les loisirs et la jeunesse au Bénin », a-t-il affirmé. A présent, la balle est dans le camp de l’Exécutif et du législatif pour que soit mise en œuvre ce projet à vocation nationale.

Gineste TOSSOU DEGBE (Coll.)

The post Code de gestion des activités sportives, ludiques et juvéniles au Bénin : Une action du ministre Homeky qui suscite admiration first appeared on Les 4 VERITES.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives