Conférence publique de l’Amicale des diplômés du Cefeb: Le développement du Bénin préoccupe les Cefebistes

L’Amicale des diplômés du Centre d’études financières, économiques et bancaires-Cefeb/France a tenue, vendredi 28 octobre 2022, au Chant d’oiseau de Cotonou, sa 1ère conférence publique. Les échanges se sont déroulés sous le parrainage du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, et la participation de l’Ambassadeur de France au Bénin et le directeur de l’Agence française de développement.

 

Placée sous le thème : « Place et rôle du Cefebiste dans le développement du Bénin », la conférence publique de l’Amicale des diplômés du Centre d’études financières, économiques et bancaires-Cefeb/France a été organisée dans le cadre de la relance des activités de l’Amicale et surtout en marge de sa prochaine Assemblée générale.

L’idée, selon les propos du président ADB Cefeb Félicien Accrombessy, fait suite à une résolution prise en juin dernier à Marseille lors d’une rencontre qui a permis aux membres de l’Amicale des diplômés du Cefeb de se ressourcer et de se rendre compte de tout ce qu’ils peuvent faire en tant que groupe organisé au service du développement du Bénin et de l’Afrique. « Les thèmes à l’ordre du jour sont au cœur de la problématique du développement surtout celui relatif à la question de financement du secteur de l’énergie. C’est notre manière à nous de contribuer aux différents secteurs du développement et réformes indispensables du gouvernement du Bénin », a laissé entendre Félicien Accrombessy avant de remercier l’AFD pour la formation de qualité reçue.

« Ce qu’on appelle aujourd’hui le campus AFD est l’héritier de la longue et honorable tradition du Cefeb, puisqu’il s’appelait le Centre d’études financières, économiques et bancaires, créé dès 1963 par l’AFD qui avait identifié très tôt le besoin de formation de cadres africains de haut niveau et sa capacité à apporter un élément de réponse à ce besoin », fait savoir le Directeur de l’Agence française de développement Jérôme Bertrand-Hardy. A ses dires, le campus AFD (nouveau nom du Cefeb, Ndlr) a à cœur d’aider à servir dans la communauté des anciens diplômés qui comprend environ 3000 anciens dont 316 au Bénin. C’est dire que le Bénin a fourni beaucoup au Campus AFD et continue de le faire aujourd’hui, a-t-il reconnu.

Dans son allocution, l’Ambassadeur de la France au Bénin Marc Vizy a laissé entendre que derrière cet acronyme de Cefebiste se cache un dispositif de formation de cadres de qualité auquel le Bénin s’est associé depuis 1963. « Grâce à l’AFD et à son campus de formation, de véritables manageurs sont formés afin d’être capables de gérer en autonomie les projets dans toutes ses étapes et de participer aux grands débats sur les questions liées au développement de leurs pays », a fait savoir L’Ambassadeur de France au Bénin.

Parrain de l’événement, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané justifie sa présence par 4 raisons : célébrer Guy Pognon, un Cefebiste qui l’a formé dans le banquier central, célébrer le Cefeb et l’AFD dont il a été membre, Célébrer les fondateurs de la Bceao et de l’Uemoa qui ont implémenté le modèle Cefeb en Afrique de l’Ouest et enfin saluer les mérites du gouvernement béninois qui a fait de la formation professionnelle et technique l’axe majeur de la réforme économique béninois.

Plusieurs communications ont meublé les échanges entre Cefebistes.

 

B.H

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives