Consommation bénéfique de la mangue : Les précautions à suivre

Malgré ses apports nutritionnels précieux, la mangue est un fruit à consommer avec modération et retenue. Dans la période de forte disponibilité, il est remarqué que bon nombre de personnes exagèrent et ne font pas attention aux quantités consommées. La consommation des fruits est une bonne habitude alimentaire. Cependant, dans le cas de la mangue, il est impératif de définir quelques règles pour assurer une consommation non nuisible pour notre organisme.


1- Laver la mangue à l’eau et au savon

La mangue est un fruit qui attire naturellement les mouches et divers insectes. Ces derniers déposent donc sur elles leurs larves qui peuvent nuire gravement à notre santé. En outre, lors des manipulations (cueillage, transport, installation sur les étalages), les mains qui y passent sont très nombreuses. Il est donc recommandé avant la consommation de la mangue de la laver avec de l’eau et du savon. La présence du savon sera responsable de la destruction des agents pathogènes, sources d’intoxication alimentaire. Il est important de faire respecter cette règle aussi bien pour les personnes âgées que pour les enfants.

2- Eviter les mangues très mures ou tachées

Pour profiter de la saveur d’une mangue, il faut la manger mure à point. En choisissant la mangue, il faut absolument faire son tour à 360 degrés. Prenez le temps de regarder chaque mangue, de palper discrètement et d’éliminer celles qui présentent des imperfections de types taches noires ou de couleurs différentes à la couleur normale de la mangue. En effet, ces taches sont les signes extérieurs que la mangue a été attaquée par des germes et n’est plus de bonne qualité. Si malgré toutes les vérifications, vous remarquez quand même que vous vous êtes fait avoir, jetez la mangue et ne prenez pas de risques inutiles.

3- Respect des quantités idoines

Vous est-il déjà arrivé de manger sur le coup de petites mangues jusqu’à ne plus pouvoir compter le nombre ? Ou de manger plus de deux grosses mangues greffées ? Si oui, sachez que vous appartenez à la famille de ceux qui dépassent largement les quantités de mangues conseillées par jour. En effet, comme souligné dans notre précédent article, en mangeant une petite mangue greffée de 300g ou deux petites mangues locales, vous assurez vos besoins en vitamines C, E et A de toute une journée. Il n’est donc pas nécessaire d’en consommer plus. Par ailleurs, en plus des vitamines et minéraux, la mangue apporte aussi du sucre et de l’énergie. Il est donc important de faire attention aux quantités. Limiter la consommation journalière à deux mangues locales et à 1 mangue greffée si vous ne souffrez d’aucune maladie non transmissible.

4- Moments de consommation

Le moment de consommation des mangues que je recommande est entre les repas principaux, un peu comme un goûter. Ce moment de la journée ou vous avez une petite faim, ou lorsque vous attendez le diner. Vous êtes rentrés chez vous, vous avez faim et le repas est encore sur le feu. Une bonne mangue bien fraiche non seulement vous hydratera mais vous tiendra en bonne humeur le temps que le repas soit prêt. Malheureusement, certaines personnes dégustent les mangues à la fin du repas. En ces moments-là, la mangue vient compléter la balance énergétique déjà positive de la journée.

5- Forme de consommation

Manger la mangue directement sans aucune transformation est la meilleure forme de consommation que je recommande. Cependant pour des raisons de découvertes culinaires, certaines personnes la mangeront en smoothies, en jus de mangues et en ajoutant d’autres composantes.

Savez-vous qu’on utilise la mangue pour réaliser de la salade ? Ce sera la prochaine recette que je partagerai avec vous dans la rubrique. Restez donc câblés.

Source : Fraternité

Laisser un commentaire