Construction des collecteurs d’eaux pluviales dès mi-avril

Dans le cadre du Projet d’assainissement pluvial de Cotonou (PAPC) financé par la Banque Mondiale (BM), une délégation de la Banque conduite par Atou Seck, représentant résident pour le Bénin et une équipe technique venue de Washington, a effectué une visite, mercredi 30 mars 2022, à la base vie de l’entreprise en charge des travaux de construction des collecteurs.

Les inondations à Cotonou seront rangées dans quelques mois au registre des mauvais souvenirs. « Tout est fin prêt pour le démarrage de la construction à proprement parler des ouvrages au niveau des deux premiers bassins couverts par le financement de la Banque mondiale, avec les dernières vérifications et ajustements aux plans de gestion environnementale et sociale de chantier », a expliqué Tito Houssou, chef projet, mercredi 30 mars 2022, à la délégation de la Banque mondiale présente au Bénin dans le cadre de la construction des collecteurs d’eaux pluviales à Cotonou. Les responsables de l’Agence d’Exécution des Travaux Urbains (AGETUR) en charge de la maîtrise d’ouvrage déléguée, ont expliqué à la délégation de la Banque Mondiale conduite par Atou Seck que les travaux ont démarré en décembre 2021 avec la signature du contrat et l’installation des bases vie. Selon le représentant résident de la Banque Mondiale pour le Bénin, le soutien de la Banque mondiale au projet d’assainissement pluvial de Cotonou vient renforcer les investissements qu’elle a déjà réalisés pour contribuer à un meilleur cadre de vie aux populations de Cotonou. « Nous avons hâte que les travaux démarrent parce que l’attente des populations est très forte », a-t-il indiqué.

Le Projet d’assainissement pluvial de Cotonou (PAPC) est financé par plusieurs bailleurs dont la Banque mondiale à hauteur de 100 milliards FCFA.

Les travaux financés par la Banque mondiale prennent en compte la construction de 25 km de collecteurs, de plus 7km de matelas-gabions pour protéger les berges, de 12 km de revêtement de routes en pavés autobloquants, ainsi que la remise en état de trois bassins de rétention totalisant un volume de stockage de 400.000 m³. Les premiers coups de pioches sont prévus pour mi-avril 2022.

La délégation de la Banque mondiale a visité également les installations de ‘’HNRB”, l’entreprise chinoise en charge des travaux à Godomey pour s’assurer du respect des normes environnementales.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives