COP 27 et message du président égyptien: « Action concertée et une mise en œuvre efficace » envers l’agenda climatique

La 27e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques – COP27 – se tient en Egypte, du 7 au 18 novembre 2022, dans la ville balnéaire de Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge. Cette ville située dans la péninsule du Sinaï, très touristique, connue pour ses plages et ses récifs coralliens. Chefs d’État, ministres et négociateurs, mais aussi des militants pour le climat, des maires, des représentants de la société civile et des chefs d’entreprise sont réunis dans la ville côtière égyptienne pour le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique. A l’occasion de cette COP 27 qui s’appuiera sur les résultats de la COP26 pour agir sur un éventail de questions essentielles pour faire face à l’urgence climatique – de la réduction urgente des émissions de gaz à effet de serre au renforcement de la résilience et à l’adaptation aux conséquences inévitables des changements climatiques, en passant par le respect des engagements à financer l’action climatique dans les pays en développement,  voici le mot de bienvenue du président égyptien aux participants.

Mot du Président Abdel Fattah El-Sisi

L’accueil de la COP27 dans la ville verte de Charm el-Cheikh cette année marque le 30e anniversaire de l’adoption de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Au cours des trente années qui ont suivi, le monde a parcouru un long chemin dans la lutte contre le changement climatique et ses impacts négatifs sur notre planète; Nous sommes maintenant en mesure de mieux comprendre la science derrière les changements climatiques, de mieux évaluer leurs impacts et de mieux développer des outils pour nous attaquer à leurs causes et conséquences.

Trente ans et vingt-six COP plus tard, nous avons maintenant une compréhension beaucoup plus claire de l’ampleur de la crise climatique potentielle et de ce qui doit être fait pour y faire face efficacement. La science est là et montre clairement l’urgence avec laquelle nous devons agir pour réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre, prendre les mesures nécessaires pour aider ceux qui ont besoin d’aide à s’adapter aux effets négatifs des changements climatiques, et trouver la formule appropriée qui garantirait la disponibilité des moyens de mise en œuvre nécessaires qui sont indispensables pour que les pays en développement apportent leur contribution à cet effort mondial, en particulier au milieu des crises internationales successives, y compris la crise de sécurité alimentaire en cours exacerbée par le changement climatique, la désertification et la pénurie d’eau, en particulier en Afrique qui souffre le plus des impacts.

En 2015, le monde s’est réuni et a montré la volonté de faire les compromis nécessaires qui ont conduit à l’adoption réussie de l’Accord de Paris. Aujourd’hui et à la lumière des messages sans équivoque contenus dans les récents rapports du GIEC, et à la suite de la COP26 à Glasgow, nous sommes une fois de plus appelés à agir rapidement si nous voulons vraiment atteindre l’objectif de 1,5 degré, renforcer notre résilience et renforcer notre capacité d’adaptation. Et bien qu’il s’agisse sans aucun doute d’entreprises majeures, je crois sincèrement qu’elles peuvent également devenir des opportunités de transformation vers la durabilité si nous pensons collectivement de manière créative et faisons preuve de la volonté politique nécessaire.

Dans cet esprit, l’Égypte et son peuple se réjouissent de vous accueillir tous à la COP27 à Charm el-Cheikh, où nous espérons que le monde se réunira, une fois de plus, pour réaffirmer son engagement envers l’agenda climatique mondial malgré les difficultés et les incertitudes de notre époque. Je suis convaincu que toutes les parties et parties prenantes viendront à Charm el-Cheikh avec une volonté plus forte et une ambition plus élevée en matière d’atténuation, d’adaptation et de financement climatique, démontrant ainsi des réussites réelles dans la mise en œuvre des engagements et la réalisation des engagements.

Je crois profondément que la COP27 est l’occasion de montrer l’unité contre une menace existentielle que nous ne pouvons surmonter que par une action concertée et une mise en œuvre efficace. En tant que future présidence, l’Égypte ne ménagera aucun effort pour faire en sorte que la COP27 devienne le moment où le monde est passé de la négociation à la mise en œuvre et où les paroles se sont traduites en actes, et où nous nous sommes collectivement engagés sur la voie de la durabilité, d’une transition juste et, à terme, d’un avenir plus vert pour les générations futures.

Bienvenue à Charm el-Cheikh. Bienvenue à la COP27.

Abdel Fattah El-Sisi, Président de la République arabe d’Égypte

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives