Covid 19 : La France conseille ses ressortissants de différer les déplacements au Bénin

Le Bénin a pris des mesures préventives pour stopper la propagation du coronavirus. Pourtant, la France recommande à ses ressortissants  de différer les déplacements au Bénin. Même si  l’aéroport de ce pays n’est pas encore fermé comme dans d’autres pays voisins..

 

« Il est conseillé aux personnes actuellement en déplacement temporaire au Bénin de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France ou dans leur pays de résidence par voie aérienne dès que possible, en contactant leur agence de voyage ou compagnie aérienne », peut on lire sur le site du Quai d’Orsay sur  le lien https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/benin/

 

Voici l’intégralité de l’adresse de la France à ses ressortissants..

 

Dernière minute

Date de publication : 7 avril 2020

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19 (07/04/2020)

 

Le 11 mars, l’OMS a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19 (voir liste des pays concernés et chiffres via le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies).

Les autorités béninoises mettent en œuvre les mesures suivantes :
• mise en confinement systématique de toute personne arrivant au Bénin par voie aérienne. Ce confinement s’effectuera dans des hôtels réquisitionnés. Les non nationaux supporteront eux-mêmes les frais afférents (plus de 1500 €) ;
• stricte limitation des entrées et sorties par les frontières terrestres du Bénin. Seules les traversées indispensables seront autorisées en liaison avec les pays voisins. Des mesures de renforcement du contrôle seront appliquées pour la mise en confinement systématique de toute personne suspecte ou qui tenterait de contourner le dispositif ;
• un cordon sanitaire est établi autour des communes les plus exposées (Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété, et Adjarra, Sô-Ava et Aguégué), afin de les isoler du reste du pays : les entrées et sorties de ce cordon sont interdites sauf dérogation des préfets. La mobilité des personnes à l’intérieur de ces communes est réduite à l’essentiel strict. Le transport en commun de personnes y est suspendu à partir du 30 mars ;
• une réduction des déplacements sur toute l’étendue du territoire national, au minimum nécessaire ;
• une interdiction de regroupement de plus de 10 personnes ;
• une recommandation aux personnes âgées de plus de 60 ans et celles porteuses d’affections chroniques de procéder à leur auto-isolement, sauf cas de force majeure ;
• à compter du 8 avril 2020 (minuit), obligation du port du masque de protection en tous lieux dans les communes du cordon sanitaire, ce qui est vivement recommandé dans les autres régions du pays.

Dans ce contexte, il convient de différer les déplacements au Bénin. Par ailleurs, il est conseillé aux personnes actuellement en déplacement temporaire au Bénin de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France ou dans leur pays de résidence par voie aérienne dès que possible, en contactant leur agence de voyage ou compagnie aérienne.

Pour faciliter ces démarches de retour en France, la cellule de réponse téléphonique de l’ambassade est joignable au +229 21 36 55 50, de 8h15 à 12h30 et 14h à 17h30 du lundi au vendredi, et de 9h à 12h le samedi.

Plus d’informations et recommandations sur le site Internet de l’ambassade de France, la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires/Coronavirus.

Risque sécuritaire aux frontières Nord

En raison de possibles incursions de groupes armés et du risque d’enlèvement, il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones frontalières du Burkina Faso, y compris les parcs nationaux de la Pendjari et du W, et les zones cynégétiques mitoyennes du parc de la Pendjari et de l’Atakora. Ce niveau de vigilance (« formellement déconseillé », en rouge sur la carte) est incompatible avec les activités touristiques.

Avant tout déplacement au Bénin, il est vivement recommandé de consulter l’onglet Sécurité de cette fiche, d’observer strictement les consignes de sécurité et de vous conformer au zonage sécuritaire tel qu’indiqué sur la carte.

 

Source : France diplomatie

Au quotidien

Archives