Covid-19/Marché Dantokpa: Et si la Sogema soutenait les commerçants ?

La pandémie du coronavirus sévit dans le monde. Et le Bénin fait partie des pays touchés par le Covid-19 avec désormais cinq cas confirmés. Face à la restriction des déplacements, la fermeture des frontières et surtout la suspension des activités, les commerçants du marché international de Dantokpa font plus que jamais face à une situation critique, la mévente. Le moment pour la Sogema de compatir aux peines des commerçants…

La Société de gestion des marchés autonomes (Sogema) va-t-elle procéder au recouvrement des loyers au marché international de Dantokpa suivant les délais habituels ou décidera-t-elle de repousser les délais de recouvrement en raison de la pandémie du coronavirus? Une question qui trottine bien dans la tête des commerçants du marché Dantokpa en cette période critique. En effet, si la morosité économique était un véritable souci, le coronavirus semble avoir rendu la situation suffocante. Des frontières se ferment du jour au lendemain, les marchés étrangers ne sont plus accessibles, les activités tournent au ralenti ou sont suspendues. Du coup, avec la peur de sortir vers des lieux où grouille du monde comme le marché Dantokpa, la mévente prend le pouvoir. A titre illustratif, des plaintes quotidiennes des commerçants du marché. Plus rien ne va donc dans ce marché, considéré comme l’un des plus grands de la sous-région. La vérité est que la plupart des commerçants s’approvisionnent en Chine, un pays désormais à risque. Car la pandémie du coronavirus est partie de là. Si la Chine n’a pas fermé ses frontières, des vols en direction du pays sont suspendus et nul n’oserait prendre le risque de s’y rendre. L’autre souci reste le marché de Lomé au Togo. Le pays étant touché également par la pandémie, a fermé ses frontières. A défaut de faire des commandes en Chine, les commerçants béninois s’approvisionnaient depuis quelques années à Lomé, désormais inaccessible. Face à la réalité et étant donné l’imminence de la fin du premier trimestre, les commerçants s’inquiètent pour le paiement des loyers. La Sogema n’attend, en effet, que quelques jours pour se lancer aux trousses des commerçants. Mais il serait souhaitable qu’elle compatisse aux peines de ces derniers en repoussant tout au moins les délais de recouvrement. De toute façon, les mesures d’accompagnement s’imposent en ce moment comme c’est le cas d’ailleurs dans plusieurs pays touchés par la pandémie. La Sogema apportera-t-elle son soutien aux commerçants de Dantokpa? La question reste toute posée.

A.B

Au quotidien

juin 2020
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives