Déjeuner d’au revoir entre Adama Bocar Soko et le Snu Bénin: Des marques de gratitude à un homme aux qualités exceptionnelles

Le personnel du Système des Nations Unies au Bénin a rendu hommage hier mardi 15 octobre à Adama Bocar Soko rappelé il y a peu, pour un poste ministériel dans son pays, la Mauritanie, alors qu’il était représentant résident par intérim du Programme des Nations Unies pour le Développement. A l’occasion, ses anciens collaborateurs et collègues lui ont exprimé toute leur admiration et leurs bons vœux.

« Nous avons eu beaucoup de chance de bénéficier de ton expertise, de tes conseils avisés, de ta sollicitude et comme il faut savoir partager un peu aussi, le temps est venu de te laisser servir auprès d’un nouvel auditoire. Tes qualités professionnelles et humaines font de toi une personne que nous allons tous regretter… Ils ont bien de la chance tes nouveaux collègues ! Nous voudrions te dire Merci et te souhaiter les meilleurs vœux de bonne continuation suivie d’une grande réussite que nous aurons le plaisir de célébrer avec toi un de ces jours ! ». Ce sont les mots de l’association du personnel des Agences des Nations Unies au Bénin à l’égard de leur ancien superviseur Adama Bocar Soko qui est aujourd’hui ministre de l’Enseignement fondamental et de la Réforme de l’éducation nationale en Mauritanie. « Ces moments sont extrêmement importants pour la fraternité que nous vivons. Ce que nous avons de plus important au monde, c’est la fraternité humaine… Le Bénin m’a donné beaucoup de choses, le Bénin m’a adopté. Il y a de la compétence au Bénin… Je m’en vais pour d’autres fonctions, on se dit au revoir. Mais à partir du moment où nous nous disons au revoir dans la fraternité, je suis comblé. Je vous remercie pour le soutien que vous m’avez donné. Je vous promets que mon amitié et ma fraternité resteront à jamais ! », a affirmé, l’émotion perceptible, Adama Bocar Soko.

Lors du cocktail d’au revoir organisé dans l’enceinte de la représentation du Pnud au Bénin, le personnel du Snu n’a pas tari de témoignages élogieux à l’égard de l’homme. Une de ses collaboratrices, Annick Pognon, déclare: « Je voudrais simplement remercier M. Adama Soko pour tout ce qu’il a été pour nous en si peu de temps. J’ai énormément appris à ses côtés. Et l’une des choses que j’ai apprises, qui m’a servie et continue de me servir, c’est qu’on n’a pas besoin de faire du bruit pour faire du bon travail… Au-delà d’un patron, c’est un grand frère que nous avons eu, je dirai même un père ».

Professionnel et très humain

Adama Bocar Soko est un homme social, professionnel et perspicace. C’est ce que témoigne le représentant résident de l’Unfpa, Barbara Laurenceau: « C’était un collègue exceptionnel. C’est dur de le voir partir mais on sait que c’est pour la bonne cause. Ce que je garde de lui, c’est sa clairvoyance ». Son professionnalisme et sa perspicacité sont tout aussi remarqués par ceux qui ne travaillent pas dans le Système des Nations Unies mais qui l’ont vu à l’œuvre. C’est le cas de la ministre Marie Odile Attanasso qui a reconnu son professionnalisme, son pragmatisme et son humanisme, va témoigner Ibouraïma Yankpe. L’actuel représentant résident par intérim du Pnud, Ginette Mondongou-Camara, en dira de même. Elle a salué son apport de qualité au sein du Pnud notamment en matière de team building, d’ambiance de travail et de structuration. « L’humain est très important pour Adama. Il est une chance pour l’avenir des enfants mauritaniens », se réjouit-elle. Pour le coordonnateur du Système des Nations Unies, Siaka Coulibaly, les témoignages unanimes rendus sur Adama Soko en disent long sur lui. « Une personne très humble! C’est ce que je retiens de toi. Le peu de temps que nous avons eu à travailler ensemble, j’ai vu ce que tu as et ce que tu donnes. Tu étais la personne qu’il fallait là où tu étais. Je ne peux que te souhaiter bon vent, pleine réussite, plein succès… ». Sens d’écoute, disponibilité, humilité, respect de la parole donnée, crainte de Dieu… sont autant de qualités qu’ont reconnues et saluées les collaborateurs de Adama Bocar Soko.

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives