Département de l’Alibori : SU NON NERA ONG en croisade contre les changements climatiques

L’ONG SU NON NERA avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne à travers le Programme de Renforcement et Participation de la Société Civile (RePaSOC) a initié une croisade contre les changements climatiques et ses effets sur l’environnement. Ceci, à travers un programme dénommé « Marches vertes ».

Dans ce cadre, les communes de Banikoara, Karimama et Malanville ont connu des marches vertes. C’est la commune de Karimama qui a abrité le clap de fin des marches vertes le 12 octobre 2019 avec la participation des élèves membres des « Green Clubs Scolaires », populations et autorités à divers niveaux.L’objectif des marches vertes est de contribuer à l’atténuation des effets du changement climatique dans le département de l’Alibori. L’Union Européenne à travers le programme RePaSOC, a accordé à l’ONG SU NON NERA à hauteur de 95 %, une subvention en vue de la mise en œuvre de l’initiative « Green clubs Scolaires » pour une écocitoyenneté responsable dans les communes du département de l’Alibori.A chacune de ces différentes étapes, Joël Orou Bata Barassounon, coordonnateur du projet a rappelé que, la marche verte est un événement de mobilisation en faveur de la protection de l’environnement. C’est pourquoi, les élèves et les populations sont mobilisés pendant une demi-journée à agir collectivement sur un problème ponctuel de l’environnement qui se pose en un lieu donné dans leur milieu de vie.Pendant les marches vertes, des solutions pratiques ont été apportées. Il s’agit entre autres du remplacement de plants morts, réparations de cage de protection de plants, sensibilisation des riverains sur les bonnes pratiques inspirées du Code de l’environnement, mis en terre de plants à des endroits donnés, distribution de coupures de messages sur l’environnement, distribution de plants aux ménages riverains pour être mis en terre dans le cadre domestique, etc….

Il faut noter que 50 plants ont été mis en terre le long du parcours sur l’artère principale et une vingtaine en face des ménages. La commune de Karimama a connu sa marche verte samedi 12 octobre 2019 et a mis fin à cette phase des activités de SU NON NERA ONG visant à bouter hors des frontières du département de l’Alibori les effets pervers du changement climatique à la satisfaction de tous. Des engagements ont été pris par tous les acteurs quant au bon suivi des plants mis en terre. Joël Orou Bata Barassounon, coordonnateur de l’ONG SU NON NERA s’est réjoui de l’atteinte des résultats escomptés et a promis de poursuivre d’autres actions visant la protection de l’environnement pour le bonheur des populations.

Albérique HOUNDJO

(Br Borgou-Alibori)

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives