Dérapage verbal de AboubakarYaya à Parakou : Daniel Edah appelle à « combattre » et à « guérir » ce mal qui n’est pas « nouveau »


Dans un post sur sa plateforme digitale de prédilection, ce 25 février 2020, le président Daniel Edah, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, est revenu sur les propos du ministre Aboubakar Yaya à l’endroit de la Communauté Somba. Il se rappelle des propos xénophobes contre un candidat de l’ethnie adja en 1996 et appelle à « combattre » et à « guérir » ce mal qui n’est pas « nouveau ».

 

Ces propos du ministre Aboubakar Yaya à l’endroit de la Communauté Somba, au-delà d’un acte isolé ou d’une lutte politique partisane, ne constituent pas un phénomène nouveau, mais l’illustration d’un mal profond longtemps entretenu ou ignoré dans le pays, en l’absence des réseaux sociaux pour le dénoncer et faute de victimes suffisamment révoltées et en position de pouvoir, pour faire plier les coupables. « C’est un mal qui entrave l’unité nationale et la construction d’une véritable nation béninoise, un mal que nous devons tous combattre et dont nous devons tous ensemble guérir ». , souligne-t-il.

En dehors des qualificatifs peu valorisants souvent utilisés par certains pour désigner leurs compatriotes d’autres régions ou ethnies, « je me souviens qu’en 1996 lors de la présidentielle, alors qu’il était en campagne dans le fief d’un de ses challengers du premier tour qui était Adja, le Président de la République Candidat à sa propre succession avait malheureusement déclaré en langue mina ce qui suit : Adjato la douga, mêkê la déagbléo », ce qui signifie en français : « qui cultiverait la terre si l’Adja (ethnie du sud-ouest du Bénin, ndlr) devient Président ? », donne-t-il en témoignage.

Ces propos aux dires de Daniel Edah, l’avaient personnellement blessés. « J’étais choqué et révolté mais je ne pouvais manifestement rien faire et les aînés Adja politiquement plus engagés n’avaient pu, eux aussi, rien faire. Ma fierté de jeune leader Adjavi s’en trouva affectée mais au lieu de répondre par un repli identitaire qui conforterait l’esprit du dérapage du président candidat, je redoublai plutôt d’effort dans la campagne électorale pour la victoire au second tour de mon Candidat », explique-t-il.

 

Edah félicite ceux qui ont décrié le phénomène

 

Dans l’intérêt supérieur de la nation, suggère Daniel Edah, nous devons pouvoir nous élever au-dessus des considérations ethniques pour élire, nommer, promouvoir, soutenir ou nous associer à tout candidat politique ou cadre d’une autre ethnie que nous jugeons réunir, à un moment donné, l’intégrité, l’intelligence et l’énergie nécessaires à l’occupation d’une position publique pour le relèvement de nos défis du moment. Contrairement au silence relatif observé en 1996, poursuit-il, la levée de boucliers en 2020 à travers tout le pays contre ce dérapage jusqu’à amener l’ancien ministre Yaya à présenter des excuses est un motif de fierté nationale et l’illustration de l’éveil collectif contre le régionalisme et l’ethnocentrisme.

Par ailleurs, il félicite les lanceurs d’alerte qui ont provoqué les vives réprobations. Il invite aussi les compatriotes Somba et toutes les victimes directes des propos du ministre Yaya à le pardonner et à ne pas baisser les bras dans leur contribution nécessaire pour faire de Parakou une grande ville moderne, économiquement prospère et socialement stable. « Ce qui vient de se passer à Parakou alerte sur l’urgence de nous mobiliser contre le régionalisme politique, contre les règlements de compte entre ethnies et d’œuvrer plutôt ensemble pour une gouvernance inclusive en vue de la construction d’une vraie nation béninoise »,  conclut-il.

 

S.E.

 

L’intégralité du texte du président Daniel Edah

 

À PROPOS DU DÉRAPAGE VERBAL DU MINISTRE ABOUBAKAR YAYA CONTRE NOS COMPATRIOTES SOMBA ET LES AUTRES CITOYENS NON AUTOCHTONES DE PARAKOU

Au-delà d’un acte isolé ou d’une lutte politique partisane, le dérapage observé n’est pas un phénomène nouveau mais une illustration d’un mal profond longtemps entretenu ou ignoré dans notre pays en l’absence des réseaux sociaux pour le dénoncer et faute de victimes suffisamment révoltées et en position de pouvoir pour faire plier les coupables, un mal qui entrave l’unité nationale et la construction d’une véritable nation béninoise, un mal que nous devons tous combattre et dont nous devons tous ensemble guérir.

En dehors des qualificatifs peu valorisant souvent utilisés par certains pour désigner leurs compatriotes d’autres régions ou ethnies, je me souviens qu’en 1996 lors de la présidentielle, alors qu’il était en campagne dans le fief d’un de ses challengers du premier tour qui était Adja, le Président de la République Candidat à sa propre succession avait malheureusement déclaré en langue mina ce qui suit : « Adjato la douga, mêkê la déagbléo » qui signifie en français : « qui cultiverait la terre si l’Adja devient Président ? »
J’étais choqué et révolté mais je ne pouvais manifestement rien faire et les aînés Adja politiquement plus engagés n’avaient pu, eux aussi, rien faire. Ma fierté de jeune leader Adjavi s’en trouva affectée mais au lieu de répondre par un repli identitaire qui conforterait l’esprit du dérapage du président candidat, je redoublai plutôt d’effort dans la campagne électorale pour la victoire au second tour de mon Candidat, le Général Mathieu KEREKOU, un Somba qui incarnait le mieux, à mes yeux, la chance pour la gouvernance inclusive et la consolidation de l’unité nationale.

Tout en étant fier d’être Adja, j’ai toujours estimé que, dans l’intérêt national, nous devons pouvoir nous élever au-dessus des considérations ethniques pour élire, nommer, promouvoir, soutenir ou nous associer à tout candidat politique ou cadre d’une autre ethnie que nous jugeons réunir, à un moment donné, l’intégrité, l’intelligence et l’énergie nécessaires à l’occupation d’une position publique pour le relèvement de nos défis du moment.

Contrairement au silence relatif observé en 1996, la levée de boucliers en 2020 à travers tout le pays contre ce dérapage jusqu’à amener l’ancien ministre Yaya à présenter des excuses est un motif de fierté nationale et l’illustration de l’éveil collectif contre le régionalisme et l’ethnocentrisme.

Je félicite tous les lanceurs d’alerte, journalistes et activistes des réseaux sociaux de notre pays qui y ont contribué et les encourage à n’épargner aucun aspect de la vie publique dans leur rôle de veille, d’information et de dénonciation salutaire.

J’invite nos compatriotes Somba et toutes les victimes directes des propos du ministre Yaya à lui pardonner et à ne pas baisser les bras dans leur contribution nécessaire pour faire de Parakou une grande ville moderne, économiquement prospère et socialement stable.

Ce qui vient de se passer à Parakou alerte sur l’urgence de nous mobiliser contre le régionalisme politique, contre les règlements de compte entre ethnies et d’œuvrer plutôt ensemble pour une gouvernance inclusive en vue de la construction d’une vraie nation béninoise économiquement prospère et socialement stable dont l’amour, la justice sociale et la prospérité partagée sont les ciments et dans laquelle aucun groupe ethnique n’est supérieur à un autre et où nos identités ethniques se soumettent à notre citoyenneté béninoise.

Ensemble, nous pouvons le meilleur pour le Bénin !

IL FERA BEAU

Dieu bénisse le Bénin !

Fait le 25 Février 2020,

Daniel Edah

 

WhatsApp


Voir en ligne : https://www.les4verites.bj/daniel-e...

Voir aussi

UP, BR, UDBN, FCBE et PRD retenus pour le scrutin du 17 mai

La Commission électorale nationale autonome (CENA) a rendu public ce lundi soir, la liste des partis politiques retenus pour les élections communales et municipales du 17 mai prochain. Il s’agit de UP, BR, PRD, UDBN, et FCBE. Les trois autres partis à savoir, FCDB de Soumanou TOLEBA, le PER de...

Lire l'article


Le Recteur condamne les violences au campus

Le Recteur Maxime da Cruz et son équipe condamne fermement les actes des violences perpétrés à l’Université d’Abomey-Calavi qui ont occasionné la mort de l’étudiant Théophile Dieudonné Djaho. Dans un communiqué en date du lundi 30 mars 2020, le recteur appelle tous les acteurs de la communauté...

Lire l'article


La SBEE suspend la coupure d’électricité pour non-paiement de facture

La Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) suspend la coupure d’électricité pour non-paiement de facture. Il s’agit d’une mesure provisoire prise pour accompagner le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire du coronavirus. Selon la note du directeur commercial et de la clientèle Michel...

Lire l'article


Coronavirus : 3 500 détenus libérés des prisons en France

Ces détenus en fin de peine seront « assignés à domicile » et « réincarcérés » en cas d’infraction aux mesures de confinement, selon Nicole Belloubet. Plusieurs milliers de détenus ont quitté leur cellule ces derniers jours. Pour enrayer la propagation de l’épidémie de coronavirus dans les prisons...

Lire l'article


Coronavirus : : Reportés, les Jeux olympiques de Tokyo ouvriront le 23 juillet 2021

Les Jeux olympiques de Tokyo, reportés en raison de la pandémie actuelle de coronavirus, ouvriront le vendredi 23 juillet 2021. Soit quasiment un an pour jour pour jour après la date initialement prévue. Le Comité international olympique (CIO) avait convoqué, ce lundi 30 mars, une réunion...

Lire l'article


SBEE/COVID-19 : Les coupeurs en confinement, pas de coupures

Au nombre des mesures pour sécuriser le personnel et les clients contre la pandémie, les coupeurs de la société béninoise d’énergie électrique sont désormais (SBEE) en confinement strict pour les clients. Donc pas de recouvrement. Les débiteurs insolvables vont jubiler. Mais juste pour quelques jours. A...

Lire l'article


Coronavirus : Aya Nakamura passe le confinement avec un homme marié

La chanteuse franco-malienne est au cœur d’une nouvelle polémique. Il lui est reproché d’avoir passé le confinement avec un homme marié. Après sa brouille avec son ex, Niska, Aya Nakamura a publié sur Instagram une photo d’elle posant son pied sur un beau blond. Pensant qu’elle pourrait faire comprendre...

Lire l'article


Coronavirus en Italie : 812 nouveaux décès en 24 heures

L’Italie est passé à 11 591 morts causés par la pandémie de Covid-19, avec 812 comptabilisés en 24 heures, a annoncé ce lundi 30 mars la Protection civile. Après plus de trois semaines de confinement, l’Italie est toujours en tête par rapport au nombre de morts dû au coronavirus dans le monde. Le pays a...

Lire l'article


Megxit : Meghan Markle et le prince Harry pourraient conserver leurs titres

Meghan Markle et le prince Harry prévoient de conserver leurs titres sans utiliser « Leurs Altesses Royales ». Ce lundi 30 mars 2020, Meghan et Harry quittent définitivement leurs fonctions royales. Mais ils seront toujours appelés le duc et la duchesse de Sussex. Selon l’accord conclu entre la...

Lire l'article


Covid-19 au Bénin : suspension de coupure d’électricité pour non paiement

La Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) prend une décision importante pour accompagner le gouvernement dans la lutte contre le Covid-19. Bonne nouvelle pour les clients de la SBEE. Pour cette période de crise sanitaire, la SBEE invite ses Directeur régionaux à « surseoir provisoirement à...

Lire l'article


Covid-19 en Mauritanie : El Ghazouani prend en charge les factures d’eau et d’électricité

Le chef d’Etat mauritanien va à la rescousse de ses compatriotes, obligés de respecter les mesures restrictives pour lutter contre le coronavirus. Il a donc décidé de les exempter des factures d’eau et d’électricité pour deux mois. Sept milliards de franc CFA seront débloqués par l’Etat mauritanien pour...

Lire l'article


Megxit : les adieux de Meghan Markle et du prince Harry sur « Sussex Royal »

Meghan Markle et le prince Harry ont partagé leur dernier article Instagram Sussex Royal ce lundi 30 mars 2020. Ce message marque définitivement la fin de leur fonction royale. Lundi matin, Meghan Markle et le prince Harry ont partagé leur dernier message sur le compte Instagram de Sussex Royal,...

Lire l'article


« Ce combat, nous allons le gagner »

Le Chef de l’Etat ne désespère pas face à la gravité de la situation sanitaire qu’impose le Coronavirus. Sur la télévision nationale hier dimanche 29 mars 2020, Patrice Talon a affirmé que les actions engagées par son gouvernement et les mesures prescrites sont susceptibles de gagner, au Bénin, le combat...

Lire l'article


Jacques Migan sur l’entretien du président de la République :« Le président Talon, un chef de guerre »

Jacques Migan, membre fondateur du Bloc républicain, a été reçu hier dimanche 29 mars 2020, sur la chaîne de télévision privée E-Télé. Il s’est prononcé sur la sortie médiatique du président de la République en rapport avec le Coronavirus. Selon lui, Patrice Talon s’est exprimé comme un vrai leader. « Le...

Lire l'article


Agapit Napoléon Maforikan à propos de la sortie du Chef de l’Etat :« Le mode de gouvernance de Talon allie écoute et décisions mures »

La sortie du chef de l’Etat Patrice Talon, dimanche 29 mars 2020, sur la lutte contre le Coronavirus au Bénin a fait l’objet de décryptage sur la chaîne de télévision privée E-Télé. L’analyste politique, Agapit Napoléon Maforikan, a passé en revue les différents aspects de la déclaration du président de la...

Lire l'article


Covid-19 : Rihanna échange avec Kevin Durant et s’informe sur son état de santé

En compagnie de sa meilleure amie Melissa Forde et le rappeur Drake, Rihanna a pris des nouvelles du basketteur Kevin Durant, porteur du coronavirus. La star de la NBA,Kevin Durant fait partie des quatre joueurs des Brooklyn Nets à avoir été testés positifs au coronavirus et à se retrouver en...

Lire l'article


Coronavirus au Bénin : la Sbee suspend les coupures d’énergie aux ménages et autres

Ouf de soulagement aux ménages et autres structures en cette période de confinement due au Coronavirus au Bénin. Et pour cause, la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) vient de suspendre de façon provisoire les recouvrements forcés. Ceci pour soutenir le gouvernement dans sa lutte contre le...

Lire l'article


Vidéo : incarcéré au Paraguay, Ronaldinho s’éclate en prison

Depuis l’incarcération, au début du mois, de Ronaldinho suite à l’accusation par la justice paraguayenne d’être impliqué dans une affaire de faux passeports, des images de l’ancienne star du ballon rond continuent de fleurir. Après le tournoi de football où il s’est distingué avec 5 buts, le Brésilien a...

Lire l'article


Coronavirus au Niger : le président Mahamadou Issoufou libère le chef de file de l’opposition

Le chef de file de l’opposition nigérienne et ancien président de l’Asemblée Nationale, Hama Amadou, a bénéficié d’une remise gracieuse de peine dans le cadre des mesures sociales en lien avec la lutte contre le coronavirus. Incarcéré à la prison civile de Filingué depuis novembre 2019, après son...

Lire l'article


Covid-19 : L’ABPSL organise un jeu concours pour aider à la sensibilisation

Dans le but de contribuer aux efforts du Gouvernement dans sa lutte contre la propagation du Coronavirus au Bénin, l’Association Béninoise de la Presse Sportive en Ligne (ABPSL) organise sous le parrainage de Docteur Ismahinl ONIFADÉ, Président de la Fédération Béninoise de Basketball une série de jeu...

Lire l'article


Bénin – Décès d’un étudiant suite à une bavure policière : Azannaï approuve la réaction du recteur

Le président de Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï, remercie l’équipe rectorale pour le communiqué qu’il a rendu public ce lundi 30 mars 2020, pour fustiger la situation qui a conduit au décès de l’étudiant, Djaho Théophile Dieudonné. Le mardi 24 mars 2020, un étudiant perd la vie sur le campus lors d’un...

Lire l'article


Patrice Talon à propos du cordon sanitaire :« Nous allons veiller au respect sans complaisance des mesures »

Les mesures prises par le Bénin pour éviter la propagation du Coronavirus, notamment le cordon sanitaire qui est entrée en vigueur ce jour à 00h, doivent être respectées par l’ensemble des Béninois. Le gouvernement et son chef y veilleront. L’Etat mettra aussi tout en œuvre pour leur respect afin de ne...

Lire l'article


Premier jour d’application du cordon sanitaire au Bénin : Des rues et Des endroits les plus prisés à Porto-Novo presque déserts

Le cordon sanitaire mis en place par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du Covid-19 et concerne huit Communes à savoir Porto-Novo, Adjarra, Akpro-Missérété, Sèmè-Podji, Zè, Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Allada, et Tori-Bossito est une réalité depuis ce 30 mars 2020. Sur le terrain et plus...

Lire l'article


Contre le confinement général:Talon oppose réalisme et efficacité

« C’est un exercice très difficile qui requiert sérénité, sang froid et perspicacité. Nous devons donc combattre le virus et le vaincre, mais sans compromettre notre survie après victoire. Si nous prenons des mesures qui affament tout le monde à la fois et trop longtemps, elles finiront très vite par...

Lire l'article


Riposte du Bénin contre le Coronavirus:Patrice Talon brise le silence et appelle à l’union sacrée

Le Bénin gère avec méthode la crise sanitaire déclenchée par le Coronavirus. Si le gouvernement, avec à sa tête, le président de la République, s’emploie à apporter des réponses pertinentes aux préoccupations des populations, il reste que le chef de l’Etat ne s’était pas encore, jusqu’ici, officiellement...

Lire l'article


0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 29425

facebook twitter Youtube skype linkedin RSS