Des éleveurs individuels obtiennent leurs attestations de détention coutumière

Dans le cadre du Projet de Sédentarisation des troupeaux de Ruminants (ProSeR), plusieurs éleveurs individuels ont reçu mardi 23 mai 2023 au siège de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB), leurs attestations de détentions coutumières (ADC). Le protocole d’accord entre le ProSeR et les communes impactées a été également signé au cours de la cérémonie de remise d’attestations.

Les conflits récurrents entre agriculteurs et éleveurs bientôt atténués. Ceci, grâce à la sédentarisation des troupeaux de ruminants. Le Projet de Sédentarisation des troupeaux de Ruminants initié à cet effet sera bientôt mis en œuvre. Le protocole d’accord entre les communes impactées a été signé ce mardi 23 mai 2023. L’objectif, est d’assurer une bonne collaboration entre les deux parties pour la délivrance des ADC aux bénéficiaires du ProSeR, d’encadrer les modalités de leur collaboration et de faciliter la mise en œuvre des obligations de chaque partie.

Afin de rationaliser la gestion de l’espace pastoral, il est prévu dans le cadre de la première phase du ProSeR, la sécurisation foncière des terres de 1.370 éleveurs individuels à raison de 10 hectares par éleveurs individuels, soit 13.700 hectares ; 15 promoteurs de fourrages à but commercial, à raison de 20 hectares par promoteur, soit 300 hectares et 07 fermes pilotes, à raison de 20 hectares par ferme, soit 140 hectares. Selon une publication du gouvernement, il est prévu à terme, de confirmer les droits fonciers des bénéficiaires sur les terres qu’ils exploitent à travers l’établissement du titre foncier à leur profit. A cet effet, une première étape consiste à accompagner les communes pour la délivrance des Attestations de Détention Coutumière aux bénéficiaires identifiés. Le coût de la réalisation des levés topographiques des terres exploitées par les bénéficiaires ainsi que le coût de délivrance des ADC seront pris en charge par le ProSeR, renseigne le gouvernement à travers une publication.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire