Dès irrégularités décelées dans les 385 milliards F dépensés pour Covid-19

La Cour des comptes (CC) a élaboré un rapport relatif aux dépenses effectuées dans le cadre de la gestion de la Covid-19 au Bénin. Plusieurs irrégularités ont été relevées par la Cour des comptes.

Selon le rapport de la Cour des comptes, il y a eu des décaissements de fonds non justifiés s’élevant à 385 684 156 454 FCFA. « Le recoupement entre les informations issues du document intitulé « Point de mise en œuvre des mesures de riposte sanitaire et socioéconomiques », de la situation sur chiffre des OP (Ordre de Paiement) Trésor payés par la DGTCP (Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique) et des pièces justificatives produites à la Cour des comptes, révèle qu’un montant total de trois cent quatre-vingt-cinq milliards six cent quatre-vingt-quatre millions cent cinquante-six mille quatre cent cinquante-quatre (385 684 156 454) francs CFA de dépenses n’a pas été justifié à la Cour », renseigne le rapport.

Le rapport de la Cour des comptes informe que les décaissements non justifiés portent globalement sur des OP trésor payés. Il s’agit notamment « du soutien accordé aux hôtels réquisitionnés, des frais de location des hôtels et de prise en charge dans des restaurants dans le cadre des mises en quarantaine, de la prise en charge de 70% de la masse salariale sur trois mois, de l’appui aux universités pour l’organisation des cours en ligne et de diverses autres dépenses ».

Le ministre de l’Economie et des Finances a été invité à apporter des justifications à ces fonds non justifiés. Selon Romuald Wadagni, « le montant des OP Trésor émis sur les ressources propres de l’Etat est beaucoup plus faible que le chiffre annoncé dans le rapport. Les OP Trésor émis jusqu’au 31 décembre 2021 par la DGTCP se chiffrent à 50 130 822 286 FCFA contrairement au chiffre 382 428 390 576 FCFA indiqué dans le projet rapport ».

Le ministère des Finances précise que deux opérations ont été exécutées par mandat de paiement pour un montant total de 211 700 000 FCFA, dont 107 000 000 FCFA en appui aux étudiants béninois en Chine.

Selon la Cour des comptes, les éléments de réponse apportés par le ministère de l’Economie et des Finances ne permettent pas de justifier le montant de 385 684 156 454 FCFA au lieu de 382 428 390 576 FCFA. « Même si ce montant n’est pas intégralement décaissé par OP Trésor, toutes les pièces justificatives y relatives n’ont pas été rendues disponibles à la Cour », indique le rapport.

La Cour a également noté des cas contestation par des présumés bénéficiaires des appuis relatifs aux différentes opérations de prise en charge au titre des mesures sociales et de soutien au secteur productif ; la non clarification de la mise en œuvre des premières mesures à incidence financière prises en conseil des ministres au début de la crise dans les documents de reddition de compte et des dépenses relatives aux activités courantes n’ayant aucune relation avec la gestion de la pandémie.

Aussi, la gestion des dépenses Covid-19 est-elle globalement en marge du budget de l’Etat.

L’audit des opérations de gestion de la crise Covid-19 au Bénin a couvert la période allant de mars 2022 à décembre 2021. Il s’agit des ressources mobilisées et utilisées par le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de la santé pour les acquisitions, le fonctionnement, les aides sociales et les soutiens au système productif en lien avec la crise sanitaire.
Lire le rapport de la Cour des comptes.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives