Disparition du Ministère des infrastructures: N’y a-t-il pas à craindre ?

 

(Voici pourquoi cette option, et la réponse du gouvernement face aux craintes)

 

Après la livraison des décisions issues du conseil des ministres du mercredi 26 avril 2023, le secrétaire général adjoint du gouvernement et Porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji a donné réponses à certaines préoccupations. Entre autres, le récent remaniement ministériel qui a vu disparaître le ministère des infrastructures et des transports avec le volet transports rattaché au ministère du cadre de vie et du développement durable. Que deviendront les infrastructures ? N’y a-t-il pas à craindre pour l’efficacité des  »nouveaux héritiers » de ces départements rattachés? Voici la réponse du Porte-parole du gouvernement sur l’aspect infrastructures et transports.

<<Si vous prenez les infrastructures et les transports, là également il y a eu des réaménagements. Sur l’architecture du dispositif gouvernemental, vous avez aujourd’hui une société comme la SIRAT, et vous en connaissez la définition et aussi l’envergure des champs d’intervention. Elle s’occupe aussi bien des infrastructures que de l’aménagement du territoire. Donc nombre de préoccupations relevant de ce secteur sont traitées par cette société, de sorte que là aussi vos craintes n’ont pas leur raison d’être. Il faut être rassuré de ce que le Programme d’action du gouvernement sera diligemment mis en oeuvre et les personnes qui ont la responsabilité de ces nouveaux Ministères nés du récent remaniement sont parfaitement en capacité de prendre en charge ces thématiques >>.

Transcription :JB

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire