Djougou, Bénin: L’association Alfa Taaka au secours des couches vulnérables

L’Association Alfa Taaka au service de la communauté et la Mairie de Djougou, à travers leur programme de développement communal, ont une fois encore faire don aux personnes démunies du septentrion. C’est la place de l’indépendance de la ville de Djougou qui a servi de cadre à la cérémonie officielle de distribution des dons, ce mardi 1er Novembre 2022.

 

Selon le président de l’association Alfa Taaka au service de la communauté, la cérémonie de distribution s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’assistance aux couches défavorisées et de l’autonomisation des femmes en milieu rural, la Mairie de Djougou et l’association Alfa Taaka ont pensé venir en aide aux handicapés et aux femmes démunies en fin de formation professionnelle en mettant à leur disposition des enveloppes financières et des dons en nature. Ibrahima Mouhamam Sanni a précisé que ces dons, composés de machines à coudre de dernière génération, de mini boutiques de divers, permettront aux femmes rurales de se maintenir aux côtés de leur mari et leurs enfants dans leurs villages respectifs. Les handicapés physiques quant à eux ont reçu une enveloppe financière de 80.000 francs CFA pour renforcer leurs activités génératrices de revenus afin que la mendicité soit conjuguée au passé dans leur localité. Le président de l’association Alfa Taaka au service de la communauté, Ibrahima Mouhamam Sanni, a saisi l’occasion pour remercier le Maire de la Commune de Djougou, le docteur Abdoul Malik Séibou pour son implication et l’association Al Hydaaya du Koweït, le bras financier de l’association Alfa Taaka.

Au nom de la directrice départementale des affaires sociales et de la microfinance de la Donga, Alassane Sabi Karim a exprimé les marques de reconnaissance à l’endroit de l’association Alfa Taaka dont les activités sont en adéquation avec les objectifs du gouvernement béninois qui lutte pour l’autonomisation des femmes et des personnes vulnérables. Il a remercié le président de l’association Alfa Taaka au service de la communauté, l’association Al Hydaaya du Koweït et la Mairie de Djougou.

Le docteur Abdoul Malik Séibou, maire de la Commune de Djougou, dans son allocution, a remercié le président de l’association Alfa Taaka qui, lorsque la mairie fait des propositions pour soulager les peines des populations, répond toujours présent. A l’endroit des récipiendaires, Abdoul Malik Séibou leur a demandé de travailler à faire fructifier ce capital et faire bon usage des machines à coudre pour soutenir les enfants et les scolariser. Ce qui permettra d’éviter aux filles d’aller en exode au Nigeria et au Niger. Aux handicapés physiques qui ont reçu des enveloppes financières, le handicap n’est pas une fatalité. On peut être handicapé physique et entreprendre pour nourrir sa famille. C’est pour cette raison que le plaidoyer a été fait auprès de Alfa Taaka qui a accepté les accompagner dans leurs activités génératrices de revenus. Quand on vous donne de l’aide, c’est pour que demain vous puissiez vous passez de l’aide, a-t-il laissé entendre.

Le Maire de la commune de Djougou Abdoul Malik Séibou a demandé aux récipiendaires de s’engager devant la commune, les donateurs et les responsables religieux que leurs efforts pour faire reculer la pauvreté ne seront pas vains.

Il faut préciser que les dons sont pour la plupart constitué de cinq mini boutiques de divers, de 45 machines à coudre de type moderne et des enveloppes financières de 80.000 francs CFA chacune offertes à 93 handicapés physiques.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives