Dr Alek Agboton Oké sur l’anémie : « Les sources principales d’anémie sous nos cieux, c’est le paludisme…Elles peuvent aussi être d’origine génétique »

Au Bénin, nombreuses sont les personnes qui, en milieux rural et urbain, sont fréquemment touchées par l’anémie. Souvent négligée, cette maladie est source de nombreux décès. Dr Alek Agboton Oké, Médecin généraliste, en parle à travers l’interview ci-dessous. Selon lui, une anémie sous nos cieux est généralement liée au paludisme, l’état de grossesse des femmes et même la menstruation. A ce sujet, il recommande des traitements appropriés et des mesures préventives.

Comment peut-on définir une anémie ?

- L’anémie se définit comme une diminution du taux d’hémoglobine dans le sang en référence avec l’âge, le sexe ou le poids du sujet. L’hémoglobine qui est la composante des globules rouges qui favorise le transport de l’oxygène dans l’organisme.

Quels sont les différents types d’anémie ?

- On classe les anémies en 4 catégories. Il s’agit des anémies macrocytaires quand les globules rouges sont plus en grand nombre que la normale. L’anémie microcytaire lorsque le globule rouge est plus petit, et l’anémie normocytaire quand le globule rouge est normal. Les anémies hémolytiques qui sont dues à la destruction des globules rouges par plusieurs facteurs.

Quelles sont les causes de l’anémie ?

- Une anémie peut être causée par des tumeurs qui empêchent la production des globules rouges, une carence en vitamine B9 et B12 au niveau du centre de production et de maturation de ces globules c’est-à-dire les os. Les cancers, les infections, les virus. Les anémies peuvent être aussi d’origine génétique, le cas de la drépanocytose ou les hémoglobines “S” sont détruites au niveau de la rate d’où une anémie chronique. Une anémie peut également subvenir quand un organe important comme le rein est atteint car le rein produit une substance appelée érythropoïétine très déterminant dans la production des globules rouges. La grossesse est aussi une condition physiologique pour qu’une anémie s’installe. Dans certains cas les menstruations peuvent entrainer une anémie. Cela dépend de l’organisme de la femme.

Comment peut-on soupçonner une anémie chez une personne ?

Comme symptômes on peut citer la fatigue, les difficultés respiratoires, le vertige, la pâleur au niveau de la paume des mains, de la plante du pied ou encore au niveau de la partie inférieure des paupières et l’essoufflement quand l’anémie n’est pas grave.

Quelles sont les conséquences de l’anémie sur l’organisme ?

Dans le cas où l’anémie s’aggrave, elle peut aboutir à des problèmes pulmonaires, des problèmes cardiaques car le cœur ne recevant plus assez d’oxygène pompe plus de sang vers des organes, ce qui entraine une accélération du rythme cardiaque qui peut entrainer un arrêt cardiaque, une insuffisance rénale aigue et bien d’autres maux car tous les organes sont touchés.

Quels sont alors les traitements disponibles contre ce mal ?

- L’anémie n’étant pas tout le temps lié à une carence en fer, il revient au médecin de déterminer le type d’anémie dont souffre le patient afin de proposer le traitement adéquat.

Quelles mesures préventives suggérez-vous ?

Les sources principales d’anémie sous nos cieux, c’est le paludisme. Il est donc indispensable de respecter les mesures préventives contre le paludisme, c’est-à-dire, dormir sous moustiquaire imprégnée, pulvériser les domiciles avec des insecticides, se rendre dans un centre de santé dès les premiers symptômes du paludisme afin d’être pris en charge.
Propos recueillis par Yasmine ALONOMBA (Stag)

Source : Fraternité

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives