Drame : Un jeune tué, le commissaire central blessé,  des maisons brûlées et plusieurs habitants blessés à Matéri

Un mort, des blessés et des maisons brûlées à Tamporipogué dans l’arrondissement de Nodi, commune de Matéri. Pour l’instant, les habitants ont été contraints d’abandonner le village.

Selon le maire de la commune de Matéri, Robert  Wimbo Kassa joint au téléphone par l’Investigateur, tout a commencé dans la nuit du samedi 27 novembre 2021, après le décès d’un jeune à l’hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta où il a été évacué. La victime a été criblée de balles par des agents de la police républicaine. Ceux-ci répliquaient ainsi à l’acte du jeune de cujus qui, entre temps,  aurait charcuté le commissaire central de police de Matéri, suite à un malentendu entre un éleveur et un agriculteur. Le commissaire qui suit actuellement des soins à l’hôpital avait  initié une discussion avec les sages de la localité afin de trouver une solution pacifique au dufferend.

Tout est parti de la destruction du champ de maïs d’ un autre jeune par un troupeau d’animaux dans le village de Tamporipogué, la semaine écoulée. Les démarches menées par les policiers et sages pour un règlement à l’amiable, n’a pas obtenu l’assentiment de l’agriculteur. Pour se venger, il est allé tuer sept moutons et trois cabris du peuhl. Ce dernier est allé porter plainte. Convoqué, il refusa de se présenter. C’est alors qu’un jour où il s’est rendu au marché de Tapoga, le commissaire de la localité informé de la situation a voulu l’interpeller. Habilement, l’agriculteur créa un petit soulèvement et échappa. De retour à la maison, il mobilisa des jeunes qui ont commencé par suivre discrètement des policiers. Et c’est l’un des jeunes qui a réussi à charcuter le commissaire. La  réplique des éléments de la police républicaine .a été immédiate. L’auteur a reçu des balles de la police.

L’agriculteur, acteur principal de cette situation a pris la clé des champs. Entre-temps avec l’aide de ses amis, il est allé mettre feu aux maisons des éleveurs peuls et tué une dizaine de bêtes vendredi 26 novembre 2021. Selon nos informations, un calme précaire est revenu. Quant au commissaire, il suit des soins à l’hôpital de Tanguiéta tandis que les éleveurs peuls ont abandonné le village.

Emmanuel A.T.

The post Drame : Un jeune tué, le commissaire central blessé,  des maisons brûlées et plusieurs habitants blessés à Matéri first appeared on Les 4 VERITES.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives